Tous les résultats

Affiner par date : entre juin 2012 et avril 2019

S'abonner aux résultats
de cette recherche

Email
par email
Flux rss
par RSS

Rechercher par législature

Affiner la recherche

Filtrer par type de résultat

Filtrer par député

Filtrer par mot-clé

Résultats 1 à 20 sur 117 triés par date — trier par pertinence

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 20/01/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Sophie Dessus

Je n'ai qu'un regret en écoutant Marcel Rogemont présenter son rapport – critique mais juste –, c'est que ce travail ne soit pas fait plus souvent, pour ne pas dire quasi systématiquement, pour la plupart des textes votés par le Parlement. Nous avons beau, lorsque nous examinons les textes qui nous sont soumis, prendre l'avis des spécialistes les plus éminents, nous entourer des meilleurs collaborateurs et débattre entre nous sur chaque amendement, le passage de l'écrit à l'application de la loi sur le terrain laisse toujours apparaître des subtilités qui nous avaient échappé.C'est pourquoi, si nous disposons aujourd'hui d'une évaluation de la mise ...

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 09/12/2015

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Sophie Dessus

Merci, madame la rapporteure, pour votre travail de qualité.En dehors de la Maison de la Radio, le monde tourne-t-il encore rond ? Les Français, épris de liberté, trahissent Marianne et, s'entichant de Marine ou Marion, votent pour le totalitarisme. Nos sénateurs eux-mêmes, d'habitude si raisonnables, réclament de la vitesse, reprochant au petit jeunot qu'est le PDG de Radio France de lambiner sur la mise en place de son projet. Il faut se rendre à l'évidence, il n'y a pas que le climat qui est déréglé en ce début de XXIe siècle. Sans doute, comme le chantait l'une de nos valeurs sûres, Brassens, le vent qui souffle à travers la montagne les a-t-il rendus ...

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 08/12/2015

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Sophie Dessus

Ces deux textes posent une question essentielle. C'est le socle de la République, le droit de vote, qui est en jeu. Plus que jamais, après le dimanche que nous venons de vivre, nous devons nous demander si notre système électoral est toujours adapté aux attentes des citoyens en ce siècle de la fugacité où il faut veiller à ce que, outrepassant leur nécessaire rôle d'information, médias et sondages ne deviennent pas du prêt-à-penser ou du prêt-à-voter. Le temps n'est plus suffisamment accordé à la réflexion, au débat, à la connaissance, trop nombreux étant les citoyens qui préfèrent s'exprimer sur les réseaux sociaux, avec la superficialité que cela ...

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 02/12/2015

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Sophie Dessus

Il est difficile de ne pas lier vos propos avec les événements des dernières semaines – terrorisme, COP21. La France est en ce moment au coeur de cette tourmente. Les médias ont le devoir de rendre compte de l'état du monde, mais aussi de participer à son évolution et de lui donner un sens. L'appel d'urgence que vous lancez démontre, s'il en était besoin, votre conception de votre mission ; nous ne pouvons que vous soutenir. Si, en France et très largement en Occident, on peut entendre les voix de la démocratie, c'est loin d'être le cas partout. Le rôle de France Médias Monde est bien d'être un porte-voix, pour les interrogations et problématiques ...

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 25/11/2015

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Sophie Dessus

Le projet de COM m'inspire une réflexion : c'est un bien beau métier que vous faites là, monsieur Vallet !Les mots créent l'image, écrivez-vous. J'ajoute que l'image crée la mémoire, cette mémoire qui véhicule la sagesse nécessaire à toute construction, dernier rempart face à la folie des temps et dans la période troublée que nous traversons. Il n'est rien de plus nécessaire que de travailler sur nos racines ainsi que sur notre patrimoine visuel et sonore. L'INA en est le temple et vous, le gardien.Vous souhaitez valoriser auprès des régions la mise à disposition d'archives, comme vous l'avez fait dans le Nord. À l'heure où les périmètres des régions ...

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 17/11/2015

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Sophie Dessus

Jusqu'à vendredi encore, les mots que j'aurais utilisés pour évoquer votre projet stratégique auraient exprimé ma satisfaction devant l'évolution constatée en une année. Je n'aurais pas manqué de relever des propositions fortes en matière de prise en compte des nouvelles technologies, de diversité, de mélange des cultures, de parité, de transmission des savoirs, de dialogue social, de création et le caractère unique de l'offre culturelle de Radio France dans le paysage radiophonique. J'aurais aussi salué votre ambition : faire de la Maison de la radio un lieu de référence pour la création et la diffusion de la culture. Comment un membre de la commission des ...

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 27/10/2015

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Sophie Dessus

Vous l'avez indiqué, Madame Virginie Duby-Muller : les deux-cents multiplexes qui existent en milieu urbain représentent presque 10 % des salles et 60 % des entrées, tandis que les salles de proximité en milieu rural – souvent aidées par les communes – représentent 73 % des établissements pour 20 % des entrées. Pourtant, ce sont ces petites salles qui garantissent la diversité de l'offre culturelle et la présence du cinéma sur l'ensemble du territoire. La loi du 30 septembre 2010 relative à l'équipement numérique des cinémas visait d'une part à ce qu'aucune salle ne ferme en raison de la mutation technologique – objectif pleinement atteint ...

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 14/10/2015

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Sophie Dessus

Il peut paraître surprenant ou réconfortant de traiter de la promotion et de la diffusion du livre français à l'étranger. Bien des Cassandre avaient prédit la désertion des lecteurs, la disparition du livre et son remplacement par la liseuse, en ce XXIe siècle, ère de l'image et de l'écran, du numérique et d'Amazon. Et pourtant, comme l'écrivait Le Monde il y a deux jours, le livre est toujours en résistance. Bien mieux, cet objet d'outre-tombe est toujours aussi à l'aise sur nos étagères et toujours aussi adapté pour faire évoluer l'humanité vers plus de savoir, plus de tolérance et d'intelligence.Le choix de ce sujet, monsieur le rapporteur, illustre à ...

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 07/10/2015

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Sophie Dessus

Merci, messieurs, de votre présence aujourd'hui.J'aborderai le soutien à cette candidature avec un double regard. Le regard de ceux qui ne vivent ni à Paris ni en Île-de-France, mais pour qui les Jeux, c'est la France, d'où leur fierté et leur envie de voir leur pays en haut de l'affiche. Et le regard de ceux qui ne sont ni consommateurs ni acteurs d'événements sportifs, mais qui sont conscients des enjeux – économiques, touristiques, sociaux, culturels, urbains, etc. – que représentent les Jeux olympiques.La flamme olympique, nous avons tous envie de la voir passer de commune en commune, car elle a le pouvoir de redonner confiance en notre nation, de ...

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 17/09/2015

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Sophie Dessus

Nous proposons de renforcer les dispositions prévues pour la protection des cités historiques en introduisant dans le texte une nuance d'obligation.

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 17/09/2015

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Sophie Dessus

Afin de renforcer la légitimité des dispositifs de protection d'une cité historique, il est opportun de préciser la nécessité d'une consultation de la nouvelle commission régionale du patrimoine et de l'architecture lors de l'élaboration du PLU.

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 17/09/2015

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Sophie Dessus

Sept ans, c'est l'âge de raison. Je suis persuadée que ce dispositif fera des émules au bout de sept ans.

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 17/09/2015

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Sophie Dessus

Cet amendement vise à donner une existence législative à l'organisation de l'activité des CAUE à l'échelon régional. Cela répondrait à une préoccupation majeure des CAUE, qui vont sans doute devoir passer du niveau départemental au niveau régional. Cela permettrait d'ailleurs aux départements qui ne disposent pas de leur propre CAUE de bénéficier de l'expérience desdits CAUE.

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 17/09/2015

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Sophie Dessus

Les conseils d'architecture, d'urbanisme et de l'environnement (CAUE) jouent un rôle essentiel dans les territoires ruraux, où ils assurent soutien, conseil et pédagogie auprès des communes, des départements et des particuliers.L'amendement AC327 vise à maintenir les missions des CAUE sur les périmètres métropolitains en création. Dans la métropole de Lyon, par exemple, le périmètre d'intervention du CAUE du Rhône – structure départementale, comme tous les CAUE – a été modifié mécaniquement, et il a fallu une ordonnance pour qu'il retrouve son ancien territoire d'intervention.L'amendement AC330 tend à rendre obligatoire l'adhésion des CAUE à ...

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 17/09/2015

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Sophie Dessus

Ce délai de substitution de dix ans prolonge-t-il de dix ans les ZPPAUP dont le terme était proche ?

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 17/09/2015

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Sophie Dessus

Aujourd'hui, les communes sont de plus en plus souvent contraintes de signer des PLU intercommunaux, plutôt que de simples PLU ; or si une seule commune comporte une cité historique, ces PLUI seront infiniment plus longs, et plus compliqués, à mettre au point. Ne pourrions-nous pas prévoir que s'il existe une cité historique, le PLUI n'est pas obligatoire ?Monsieur de Mazières, il était tout à fait possible de mettre en place en même temps une ZPPAUP et un PLU – je l'ai fait, annexant la première au second. Les deux documents avaient la même logique, mais chacun avait sa force propre. Ce sera sans doute la même chose pour un PLU et une cité historique.

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 17/09/2015

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Sophie Dessus

Il n'est pas question d'instituer un monopole en faveur des conservateurs-restaurateurs. Les amendements font référence à des spécialistes reconnus par l'État. Je retire ces amendements au bénéfice des réponses rassurantes du rapporteur.

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 17/09/2015

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Sophie Dessus

Ces amendements portent sur la protection ou la restauration des objets mobiliers, qu'ils soient classés ou inscrits, y compris les éléments de décor.Afin de protéger ces biens dont les propriétaires ignorent souvent la valeur, les amendements soulignent la nécessité de porter un regard institutionnel sur leur restauration et de s'assurer des qualifications des professionnels – conservateurs-restaurateurs ou agréés par l'État – qui interviennent, comme c'est le cas pour le patrimoine immobilier.L'amendement AC322 permet à l'administration de solliciter, préalablement à la demande d'autorisation nécessaire pour la modification, la réparation ou ...

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 17/09/2015

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Sophie Dessus

L'ABF est effectivement très décrié, mais il est encore craint parce que son avis compte. C'est une bonne chose car, sans cela, certains élus feraient n'importe quoi. Ne pourrait-on pas compléter la dernière phrase de l'alinéa 12, en précisant que le périmètre de protection du monument historique ne peut être limité à l'emprise que « sur proposition de l'architecte des bâtiments de France » ?

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 17/09/2015

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Sophie Dessus

En milieu rural, je vous assure que le maintien des zones tampons a tout son intérêt. Je discute beaucoup avec les maires des communes rurales qui n'attendent qu'une chose : que toutes les protections des secteurs situés à proximité des bâtiments comme les vieilles tours du XIIe siècle tombent pour pouvoir construire aux alentours avec du PVC. Vous n'imaginez pas à quel point il faut se battre et combien de fois j'ai entendu dire : « On en a marre de ce patrimoine ! » La protection de l'État doit être maintenue.

Consulter