Tous les résultats

Affiner par date : entre juin 2012 et juin 2020

S'abonner aux résultats
de cette recherche

Email
par email
Flux rss
par RSS

Rechercher par législature

Affiner la recherche

Filtrer par type de résultat

Filtrer par député

Filtrer par mot-clé

Résultats 1 à 20 sur 428 triés par date — trier par pertinence

Commission des affaires économiques - Intervention le 21/02/2017

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Corinne Erhel

Ce matin encore, lors des septièmes Rencontres de l'industrie auxquelles j'assistais, avec M. Jean Grellier, M. Louis Gallois regrettait que l'industrie ne soit pas davantage au coeur du débat politique.La transformation numérique est un enjeu pour tout le tissu productif français, en particulier pour les TPE et les PME, qui travaillent souvent pour les grands groupes. Les taux de conversions numériques en France sont inférieurs à ceux enregistrés chez nos partenaires étrangers, européens ou non. Quelle méthode employer pour décliner sur les territoires une incitation à la digitalisation ? Il faut faire évoluer les modèles économiques, les process et les ...

Consulter

Commission des affaires économiques - Intervention le 10/01/2017

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Corinne Erhel, rapporteure

Corinne Erhel Parmi vous, beaucoup d'intervenants s'accordent sur le potentiel de l'internet des objets, la place que la France occupe au sein de cet écosystème, et se demandent comment le développer.Vous avez insisté sur deux éléments importants. Le premier est la confiance des investisseurs, nécessaire à la poursuite des investissements dans ce secteur. D'où nos recommandations visant à la stabilité fiscale et réglementaire dans ce domaine. Puisque les opérateurs vont devoir consentir des investissements massifs, une fiscalité lisible au fil du temps, donc stable d'un exercice à l'autre, est indispensable ; nous en avons débattu dans le cadre de la loi de finances pour ...

Consulter

Commission des affaires économiques - Intervention le 10/01/2017

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Corinne Erhel, rapporteure

Corinne Erhel La partie suivante du rapport porte sur les opportunités que la France doit saisir pour réussir le virage de l'internet des objets, et amplifier cette dynamique.La conviction que nous partageons toutes les deux est que la France peut légitiment prétendre à une position d'avant-garde dans cette révolution des objets connectés. Nombre de startups et de PME françaises productrices d'objets connectés telles que Netatmo ou Parrot, ou d'opérateurs comme Sigfox, ont déjà acquis une reconnaissance internationale. Par exemple, sur les dix objets connectables à l'iPhone les plus vendus sur l'App store, quatre sont français et plusieurs objets connectés ont été primés ...

Consulter

Commission des affaires économiques - Intervention le 10/01/2017

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Corinne Erhel, rapporteure

Corinne Erhel Madame la présidente, mes chers collègues, pour la sixième fois, Mme Laure de La Raudière et moi-même allons vous présenter un rapport sur le thème du numérique. Ce rapport, que nous avons corédigé au cours de l'année 2016, est intitulé « L'internet des objets : le numérique à l'ère de la prédiction ». Il contient vingt recommandations, dont deux sur lesquelles chacune de nous porte une appréciation distincte.Internet connaît aujourd'hui une extension inédite, puisque l'infrastructure mondiale des réseaux ne connecte désormais plus seulement les personnes, mais aussi les objets. Autrefois inertes et isolés, les objets, qu'il s'agisse des serrures, des ...

Consulter

Commission des affaires économiques - Intervention le 07/12/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Corinne Erhel

Merci à Geneviève Fioraso pour ce rapport que je trouve très intéressant.Dans votre présentation, vous avez souligné le croisement entre le monde numérique et le monde spatial, avec de plus en plus d'objectifs communs. Le « booster » Morespace en Bretagne travaille avec le Pôle images et réseau, au croisement des filières spatiales, télécoms, numérique et maritime. Vous préconisez d'améliorer la coordination au niveau national de façon à promouvoir ce type d'initiatives. Pourriez-vous nous donner des exemples concrets d'actions propres à améliorer cette coordination ?En matière de financement, vous pointez les initiatives sur le très haut débit et le ...

Consulter

Commission élargie : finances - affaires économiques - affaires étrangères - développement durable - Intervention le 04/11/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Corinne Erhel, rapporteure pour avis de la commission des affaires économiques, pour les communications électroniques et l'économie numérique

Corinne Erhel Je n'ai pas eu de réponse concernant l'ARCEP, notamment sur les mesures de régulation budgétaire supplémentaires qui ont eu lieu les années précédentes. Pouvez-vous nous assurer que cela n'aura pas lieu cette fois-ci ? Ces mesures, en particulier l'an dernier, ont vraiment mis en difficulté l'Autorité.

Consulter

Commission élargie : finances - affaires économiques - affaires étrangères - développement durable - Intervention le 04/11/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Corinne Erhel, rapporteure pour avis de la commission des affaires économiques, pour les communications électroniques et l'économie numérique

Corinne Erhel Mesdames les secrétaires d'État, monsieur le secrétaire d'État, mes chers collègues, l'analyse des crédits dédiés aux communications électroniques pour l'année 2017 appellent plusieurs commentaires positifs. Avec 407,5 millions d'euros au lieu de 150, le programme 343 « Plan France très haut débit » est mieux pourvu que prévu, ce qui témoigne de l'accélération du déploiement de la fibre en France, notamment grâce aux réseaux d'initiative publique. On ne peut que s'en réjouir.En ce qui concerne le programme 134, au sein duquel sont notamment logés les crédits dévolus à l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) ...

Consulter

Commission des affaires économiques - Intervention le 27/09/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Corinne Erhel

Monsieur le président-directeur général, vous avez depuis longtemps une stratégie de spécialisation des sites au sein de votre groupe industriel, qui rencontre des problèmes d'adaptation à une nouvelle offre technologique et économique. Mais il s'agit là de tendances structurelles que vous devez forcément connaître.Ma question est triple. Pourquoi le débat se focalise-t-il sur la question de la commande publique ? Quels sont les process industriels que vous avez mis en place sur le site de Belfort ? Et quelle a été votre politique de gestion prévisionnelle des compétences ?

Consulter

Commission des affaires économiques - Intervention le 12/07/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Corinne Erhel

Comme vous l'avez relevé, la généralisation de l'usage d'internet modifie la relation entre les clients et les opérateurs. Quelles solutions proposez-vous aux personnes qui ne disposent pas d'une connexion, que cela relève d'un choix, de l'âge ou d'une localisation géographique défavorable ? Ces consommateurs ne risquent-ils pas d'être pénalisés par la diminution du nombre de boutiques, comment appréhendez-vous ce qui s'apparente à une phase de transition ?

Consulter

Commission des affaires économiques - Intervention le 12/07/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Corinne Erhel

Quelles peuvent être, selon vous, les conséquences de l'échec du rapprochement des groupes Bouygues et Orange ?

Consulter

Commission des affaires économiques - Intervention le 12/07/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Corinne Erhel

J'observe avec intérêt que les échanges avec les opérateurs sont toujours animés : on ne s'ennuie jamais !L'arrivée de Free Mobile a transformé le paysage français dans le domaine de la téléphonie fixe comme mobile, en apportant des innovations et des prix plus bas ainsi que la simplification radicale des offres proposées à la clientèle, chose trop peu soulignée.Un accord portant sur l'extinction de l'itinérance à l'horizon de l'année 2020 a été conclu entre Free et Orange, toutefois cette échéance pourrait varier en fonction de votre politique d'investissement : pouvez-vous préciser votre stratégie dans ce domaine ?L'ARCEP vient de publier son enquête ...

Consulter

Commission des affaires économiques - Intervention le 29/06/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Corinne Erhel

Je souhaitais vous interpeller sur la stratégie du groupe en interne et sur votre rôle dans la filière. Vous êtes un acteur majeur des télécoms tant sur les territoires qu'au sein de la filière. Il y a un peu plus d'un an, M. Patrick Drahi était venu présenter devant notre commission son projet pour SFR et Numericable après leur rapprochement en 2014. Il avait déclaré : « je peux vous dire que les collaborateurs de SFR qui sont en contact direct avec nos équipes sont beaucoup plus heureux qu'avant. Reste à faire descendre cette dynamique positive au niveau des 17 000 collaborateurs. Nous y travaillons en essayant de conserver la meilleure ambiance, tout en ...

Consulter

Commission des affaires économiques - Intervention le 14/06/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Corinne Erhel

Je prends la parole au nom du groupe Socialiste, écologiste et républicain. Nous avons été quelques-uns à participer au Show Hello, aux Jardins de l'innovation et, pour ce qui me concerne, à une expérience immersive de grande qualité qui a eu lieu à Lannion, et je tiens à féliciter l'ensemble des salariés du groupe Orange. Les télécommunications constituant un secteur stratégique pour notre pays, notre commission a souvent abordé la question de la consolidation du secteur ; y songez-vous toujours, pour la France et à l'échelle européenne ? Certains économistes plaident en faveur de la sortie partielle de l'État du capital d'Orange pour faciliter la ...

Consulter

Commission des affaires économiques - Intervention le 17/05/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Corinne Erhel

Cet amendement est issu du rapport rendu avec Mme Laure de La Raudière sur l'économie numérique. Le numérique bouleverse tous les modèles, mais son taux de pénétration dans les entreprises en France reste inférieur à celui constaté dans d'autres pays, européens ou non. Comme nous l'avions fait pour les EPIC dans le cadre de la loi pour la croissance, l'activité et l'égalité des chances économiques, nous proposons, cette fois pour les sociétés anonymes, d'encourager l'entrée dans les instances exécutives d'une personnalité en charge des questions numériques et d'innovation. Il s'agit bien d'une possibilité, non d'une obligation.

Consulter

Commission des affaires économiques - Intervention le 17/05/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Corinne Erhel

À l'article 38, la mesure d'assouplissement du stage de préparation à l'installation suscite l'inquiétude de certains professionnels, notamment parce qu'elle a pour objectif d'accélérer le processus d'immatriculation que chacun doit respecter pour installer son entreprise. En tenant compte de la diversité croissante des profils et des parcours des créateurs d'entreprise, cette disposition pose plus largement la question de l'adaptation de notre cadre réglementaire à l'évolution des modèles et des réalités de l'entreprise.Sur le terrain, comment mieux accompagner ces nécessaires évolutions ? Parallèlement aux dispositions prévues, quels outils souhaitez-vous ...

Consulter

Comité d'évaluation et de contrôle des politiques publiques - Intervention le 04/05/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Corinne Erhel, rapporteure

Corinne Erhel Face à la vague de la numérisation, si nous ne mettons pas en oeuvre une politique d'accompagnement, avec un grand « P », si nous ne décidons pas de la surfer, nous serons engloutis, car l'ensemble des économies et des démocraties utilisent ces technologies que, par ailleurs, les plus jeunes maîtrisent parfaitement. Dès lors, les questions que nous devons nous poser, ce sont celle du sens que nous donnons à cette évolution et celle de la société dans laquelle nous souhaitons vivre.Il est vrai que le numérique se caractérise par l'immédiateté. D'où les discussions que nous avons eues, et que nous aurons, sur le droit à la déconnexion, afin de limiter la ...

Consulter

Comité d'évaluation et de contrôle des politiques publiques - Intervention le 04/05/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Corinne Erhel, rapporteure

Corinne Erhel En conclusion, la transformation numérique, qui peut parfois inquiéter, dans et hors de l'administration, permet de réaliser des économies budgétaires, mais celles-ci ne doivent pas être le seul objectif. Il faut avant tout donner du sens à cette transformation. Son portage politique est donc indispensable pour « emmener » tout le monde : la sphère étatique, les collectivités territoriales et les usagers, entreprises ou citoyens.Par ailleurs, mais cela est lié, il faut être attentif à la médiation et à l'inclusion numériques. Prenons garde, en effet, à ne pas provoquer de nouvelles fractures, qu'elles soient territoriales, générationnelles ou sociales. ...

Consulter

Comité d'évaluation et de contrôle des politiques publiques - Intervention le 04/05/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Corinne Erhel, rapporteure

Corinne Erhel Troisième question : comment numériser ?Le souci de la conduite du changement doit constamment animer les maîtres d'ouvrage de la conversion numérique de l'État. Cette méthode est un préalable et elle impose, selon M. Albouy, chargé de mission auprès de la DINSIC (Direction interministérielle du numérique et du système d'information et de communication), deux axes de travail concrets : l'accompagnement de la transformation numérique par les ressources humaines – ce qui inclut la revalorisation des métiers et le développement de l'interministérialité – et la recherche d'experts en gestion de données et en ergonomie. C'est un chantier de ressources ...

Consulter

Comité d'évaluation et de contrôle des politiques publiques - Intervention le 04/05/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Corinne Erhel, rapporteure

Corinne Erhel J'en viens à la question : jusqu'où numériser ? La Cour des comptes appelle à une ambitieuse généralisation des services publics numériques et nous estimons qu'il y a place, en effet, pour le déploiement de nouvelles téléprocédures, mais encore faut-il donner du sens à cette action.Quatrième condition de réussite : poursuivre un déploiement raisonné de nouveaux services publics numériques, dans le respect des principes d'utilité, d'efficacité et d'efficience. Pour les entreprises, il convient d'étendre le programme « Dites-le-nous une fois » et de créer le « coffre-fort » numérique. Pour améliorer le service aux particuliers, il faut progresser dans ...

Consulter

Comité d'évaluation et de contrôle des politiques publiques - Intervention le 04/05/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Corinne Erhel, rapporteure

Corinne Erhel Deuxième condition de la réussite : simplification et numérisation doivent aller de pair de manière à favoriser l'acceptabilité de cette transformation par l'ensemble des usagers, qu'il s'agisse des particuliers ou des entreprises.Une démarche administrative accomplie en tout ou partie en ligne doit ainsi se traduire par une simplification pour l'usager. La corrélation entre numérisation et simplification est, du reste, largement mise en avant, tout particulièrement par les entreprises. Celles d'entre elles qui sont de taille modeste ou moyenne et qui utilisent les outils de base du numérique au quotidien mais manquent de moyens regrettent en effet que les ...

Consulter