Tous les résultats

Affiner par date : entre juin 2012 et août 2022

S'abonner aux résultats
de cette recherche

Email
par email
Flux rss
par RSS

Rechercher par législature

Affiner la recherche

Filtrer par type de résultat

Filtrer par député

Filtrer par mot-clé

Résultats 1 à 20 sur 88 triés par date — trier par pertinence

Commission élargie : finances - défense nationale - affaires étrangères - Intervention le 02/11/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Francis Hillmeyer

Le monde est dangereux, il est également instable et chaque jour nous sommes informés de nouvelles frappes, de nouveaux attentats. La France, engagée dans des opérations extérieures au Mali, en Centrafrique ainsi qu'en Irak, opère également des frappes en Syrie, depuis le 27 septembre 2015, afin de lutter contre Daech.Au lendemain des attentats de janvier 2015, l'opération Sentinelle a été mise en place afin d'assurer la protection de nos concitoyens sur le territoire national. À travers cette mobilisation de 10 000 hommes, ramenés à 7 000, l'armée a montré qu'elle était la seule institution de la République capable de mobiliser autant de moyens en si peu ...

Consulter

Commission élargie : finances - défense nationale - Intervention le 26/10/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Francis Hillmeyer

Les députés du groupe Union des démocrates et indépendants sont fortement mobilisés auprès de ceux qui ont tant donné à notre pays, et ils tiennent à leur rendre hommage. La France ne doit pas oublier ceux qui ont servi dans les heures difficiles de son histoire et qui en témoignent encore aujourd'hui. C'est pourquoi la défense des intérêts des anciens combattants représente tant une évidence qu'un impératif pour nous. Pourtant, chaque année depuis le début du quinquennat de François Hollande, les crédits consacrés aux anciens combattants ont baissé.Le projet de loi de finances pour 2017 ne fait malheureusement pas exception. Ce sont ainsi 572 ...

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 12/10/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Francis Hillmeyer

Je souhaitais également vous interroger sur la Garde nationale, Mon général. Vous avez évoqué le chiffre de 40 000 réservistes à un horizon proche. Ce chiffre inclut-il les gendarmes ? Par ailleurs, qu'en est-il de la sensibilisation des employeurs des réservistes ? Ces derniers nous disent en effet souvent qu'ils ont des difficultés pour faire leur période. Enfin, les officiers de réserve spécialistes d'état-major (ORSEM) sont très inquiets, car ils craignent de passer sous l'autorité des préfets et de ne plus être de véritables militaires. En conclusion, vous avez évoqué, à propos de l'opération Barkhane, la montée en puissance des forces du G5 ...

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 11/10/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Francis Hillmeyer

Je voulais également parler du MCO des hélicoptères. On m'a parlé de dix mois, tous les deux ans, pour entretenir un hélicoptère. Les dix mois d'entretien étant défalqués sur les deux ans, l'engin n'est même pas utilisé pendant un an et demi. C'est tout de même assez étonnant, comparé, par exemple, au MCO du Charles-de-Gaulle – toutes proportions gardées.Ensuite, vous avez parlé du tiers du parc disponible. Je crois qu'il y a des problèmes avec l'avionneur. Avez-vous engagé des discussions à ce propos ? Quelles pistes se dégagent pour mieux utiliser ces hélicoptères ?Enfin, la question du patriotisme industriel a été évoquée, notamment à ...

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 04/10/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Francis Hillmeyer

Les officiers de réserve spécialistes d'état-major (ORSEM) craignent d'être rattachés à la garde nationale, et d'être ainsi éloignés de l'armée de terre et placés sous l'autorité des préfets. En outre, une rumeur affirme qu'ils devraient dorénavant porter un signe les distinguant de l'armée professionnelle.Je souhaite par ailleurs vous interroger sur les dossiers des personnels de la gendarmerie en retraite. Les 1 300 dossiers de demande de pension des victimes des attentats du 13 novembre dernier sont considérés comme prioritaires, ce qui est une bonne chose. Mais cela va retarder de dix-huit mois l'examen des autres dossiers. Comptez-vous agir dans ce ...

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 05/07/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Francis Hillmeyer

Vous avez évoqué le Brexit Monsieur le ministre mais une inquiétude demeure. Si l'Écosse devait revendiquer son indépendance, le Royaume-Uni perdrait 10 % de ses effectifs militaires et devrait procéder à la relocalisation de certaines garnisons, dont sa force stratégique océanique. Or il me semble que les Britanniques ont toujours constitué un soutien intéressant dans le cadre des discussions fort complexes avec nos amis allemands sur les sujets militaires, notamment lorsqu'il s'agit d'engager des forces.Quant au sommet de Varsovie, la création d'une unité de partage de renseignement entre alliés serait à l'ordre du jour. Quelle est votre position sur ce ...

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 05/07/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Francis Hillmeyer

Quelles sont les certitudes et les incertitudes quant à l'avenir du SIAé ?Par ailleurs, vous vous occupez à la fois de matériels très anciens et de matériels très modernes : comment parvenez-vous à concilier des technologies aussi différentes ?Environ un tiers de personnels militaires et deux tiers de personnels civils travaillent pour le SIAé. Comment ces deux catégories s'articulent-elles ? Ce ratio vous semble-t-il équilibré, efficace ?Enfin, il me semble avoir lu que le ministre de la Défense voulait vous confier les visites des C130 ; or, pour ce faire, il vous faudrait du personnel supplémentaire – quelque 160 personnes dans l'année qui vient, ...

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 08/06/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Francis Hillmeyer

Quel est votre avis sur la différence de traitement entre gendarmes, CRS et soldats de l'armée de terre ? Il existe des différences salariales au sein même de l'opération Sentinelle. Le plan Vigipirate est du ressort de la gendarmerie et des CRS, l'armée de terre n'intervenant qu'en raison des manques d'effectifs dans la gendarmerie. Avez-vous un pouvoir de contrôle sur l'évolution des conditions militaires ?

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 06/04/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Francis Hillmeyer

Je souhaite revenir sur les hommes de la mission Sentinelle sous l'angle de leur temps de travail. Il a en effet été observé une différence entre les gendarmes et les militaires du rang qui, eux, ne récupèrent par leurs week-ends. Allez-vous remédier à cette différence de traitement ?Vous avez doublé par décret le nombre de jours pour les réservistes sans toucher à la fonction publique. Pensez-vous procéder à une démarche similaire et inciter les services de l'État à regarder d'un oeil favorable les demandes des réservistes qui souhaitent s'engager dans l'opération Sentinelle ?

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 09/03/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Francis Hillmeyer

Madame la directrice, vous avez évoqué la restauration des lieux de mémoire depuis 2011. J'ai lu que le président du Souvenir français, M. Serge Barcellini, soutenait que de nombreux monuments n'étaient plus entretenus. Je crois donc que le travail qui reste à faire est vaste. Il évoquait également la disparition de nombreuses associations d'anciens combattants. Est-ce que vous incitez les anciens des OPEX à rejoindre les associations existantes afin qu'elles continuent à vivre ? Je voudrais également savoir où en est le projet parisien de monument aux morts des anciens des OPEX ?

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 02/03/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Francis Hillmeyer

Nexter va rénover 200 chars Leclerc. KMW fabrique le char Leopard. Envisage-t-on à terme la fabrication d'un engin unique sur deux sites ? Les utilisateurs militaires ont-ils déjà été consultés à propos de cette éventualité ? Sont-ils en phase avec cette évolution ?

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 17/02/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Francis Hillmeyer

J'allais vous poser la même question ! Effectivement, les munitions de petit calibre n'étant plus fabriquées en France, nous avons des retours mitigés sur celles qui sont livrées : une bonne partie est mise de côté plutôt que d'être utilisée. Où est le gain financier ? La fabrication française serait peut-être un peu plus chère mais utilisable à 100 %.Vous avez parlé de faire des propositions d'acquisitions de matériels pour les soldats qui sont en OPEX. Quel budget est mobilisé ?Prévoyez-vous que les systèmes d'information dont vous avez parlé soient immédiatement au standard de l'Organisation du traité de l'Atlantique nord (OTAN) ?

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 03/02/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Francis Hillmeyer

J'aurais souhaité que nos rapporteurs développent un peu plus le rôle de l'Assemblée parlementaire de l'OTAN (AP-OTAN) et recueillir leur point de vue sur cette institution, son travail et son fonctionnement. Nous savons qu'il y a eu, dans notre assemblée, des tentations de ne plus participer aux travaux de l'AP-OTAN compte tenu des dépenses que cette participation engendrait. J'aimerais donc connaître votre opinion à ce sujet. Par ailleurs, pourriez-vous évoquer plus en détail la question de la Géorgie ? Pour m'y être rendu, j'avais constaté une demande forte de la part des Géorgiens, liée il est vrai à la présence des Russes qui ont quasiment annexé ...

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 01/12/2015

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Francis Hillmeyer

L'opération Sentinelle vise à rassurer la population, mais ne peut pas empêcher la commission d'attentats comme ceux du 13 novembre. Vous avez évoqué la création d'une garde nationale constituée de réservistes. Pourrait-on augmenter le nombre de jours de disponibilité des réservistes afin de rendre le dispositif plus opérationnel ? Comment lever le frein mis par les employeurs à la mobilisation des réservistes ?

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 18/11/2015

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Francis Hillmeyer

Vous avez dans la marine une réserve citoyenne dédiée à la cyberdéfense : quel est son apport dans ce domaine ? Comptez-vous davantage faire appel à elle ?

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 17/11/2015

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Francis Hillmeyer

Comme Charles de La Verpillière, je m'interroge au sujet du choix consistant à placer des soldats de manière très visible devant certains lieux sensibles. Sans doute est-il rassurant pour la population de voir des gens en armes, mais cela ne peut rien empêcher, et à mon sens ne constitue pas une dissuasion face à des personnes animées par une folie meurtrière. Ne pourrait-on envisager de surveiller les lieux d'une manière plus discrète et plus efficace ?

Consulter

Commission élargie : finances - défense nationale - Intervention le 22/10/2015

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Francis Hillmeyer

Monsieur le secrétaire d'État, vous vous êtes expliqué sur la baisse de 4,9 % de votre budget en évoquant la baisse naturelle du nombre de bénéficiaires. Cependant, en faisant en sorte que le budget reste constant, vous auriez pu satisfaire de nombreuses revendications anciennes et justifiées des associations d'anciens combattants : à cet égard, je vous rappelle le blocage de la retraite à 48 points PMI – un point PMI dont l'augmentation équivaut à un euro par an.Pour ce qui est des Français ayant combattu en Algérie, je rappelle que plus de 500 soldats sont morts pour la France après le 2 juillet 1962 : de ce point de vue, il est paradoxal d'avoir ...

Consulter

Commission élargie : finances - défense nationale - Intervention le 21/10/2015

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Francis Hillmeyer

Notre pays mène des combats difficiles à l'extérieur du territoire national, des combats justes, pour la liberté et les droits de l'homme. La France est en effet engagée au Mali, en Centrafrique, ainsi qu'en Irak et, depuis peu, en Syrie. Saluons ici l'action exemplaire de nos militaires et honorons la mémoire des soldats tombés au champ d'honneur. Vous le savez, monsieur le ministre, les députés du groupe UDI ont soutenu ces opérations dès leur lancement, dans un esprit de responsabilité.Les menaces insidieuses, le terrorisme nous guettent à chaque instant sur notre propre sol. Pour continuer à lutter pour la liberté, notre pays doit donc impérativement ...

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 07/10/2015

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Francis Hillmeyer

Les militaires nous font part d'une mauvaise qualité des munitions fournies pour le FAMAS, qui pourraient représenter jusqu'à un tiers de l'ensemble. Je rappelle que nous avons en France une usine exceptionnelle, Manurhin, qui fabrique des machines permettant de faire des cartouches et pourrait à nouveau produire celles-ci.

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 06/10/2015

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Francis Hillmeyer

Monsieur le secrétaire d'État, vous savez comme moi que 535 personnes sont décédées en Algérie après le 2 juillet 1962. Elles sont reconnues comme mortes pour la France : il s'agissait donc bien de combattants, qui ont d'ailleurs droit au titre de reconnaissance de la Nation. Ne peut-on pas attribuer la carte du combattant aux soldats qui ont servi après le 2 juillet 1962, en assimilant ces opérations à des OPEX par exemple ?

Consulter