Tous les résultats

Affiner par date : entre juin 2012 et septembre 2020

S'abonner aux résultats
de cette recherche

Email
par email
Flux rss
par RSS

Rechercher par législature

Affiner la recherche

Filtrer par type de résultat

Filtrer par député

Filtrer par mot-clé

Résultats 1 à 20 sur 237 triés par date — trier par pertinence

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 01/02/2017

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Gilbert Le Bris

En ma qualité de membre de l'Assemblée parlementaire de l'OTAN, je me rendrai en mai à Kirkenes et aux postes-frontière de Storskog et de Svanvik. Une large flotte russe est stationnée à Mourmansk, et les navires qui quittent cette base en virant à bâbord se trouvent immédiatement dans la zone économique exclusive norvégienne. Monsieur l'ambassadeur de Norvège, votre pays a-t-il constaté une forte augmentation du passage de navires russes dans cette zone depuis un ou deux ans ?Étant à Washington à l'occasion de l'investiture du président Trump, j'ai participé au Capitole à un jeu de stratégie qui avait pour scénario l'invasion des États baltes par la ...

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 01/02/2017

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Gilbert Le Bris

Je tiens à remercier les rapporteurs, qui ont apporté un regard extérieur à la structure elle-même sur un problème important qui n'a que trop duré. La solde est un élément important de la condition du militaire, d'autant que, vous l'avez dit, elle varie chaque mois pour près de 50 % des militaires. J'aimerais savoir si vous avez eu accès aux rapports internes. Je ne reviendrai pas sur les tares de ce système, qui à mon sens n'aurait pas dû être lancé à un moment où l'on modifiait toute l'organisation de ministère de la Défense. Au cours de vos entretiens, avez-vous évoqué les menaces qui pèsent sur ces systèmes d'information du point de vue des ...

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 07/12/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Gilbert Le Bris

Je me pose un peu la même question que Jean-Jacques Candelier sur l'avenir des Chantiers de l'Atlantique, qui touche à des enjeux de souveraineté essentiels et auquel il faudra penser si l'on parle d'un deuxième porte-avions. Il se joue actuellement un jeu à plusieurs protagonistes dont Fincantieri, Damen et DCNS. Des options sont-elles déjà envisagées, un timing retenu ? Les Coréens pressent-ils pour que nous trouvions rapidement des solutions ?Je reviens par ailleurs de Washington où j'ai rencontré, avec d'autres collègues, des membres de l'équipe Trump et des proches du général Mattis, futur secrétaire américain à la défense. Tous nous ont dit que les ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 10/11/2016 : Projet de loi de finances pour 2017

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Gilbert Le Bris

Mais, si l’on doit le faire, le ministère de la défense ne sera pas le seul concerné. En outre, ce n’est sûrement pas en retirant à la dissuasion nucléaire des crédits indispensables.

Consulter

Intervention en hémicycle le 10/11/2016 : Projet de loi de finances pour 2017

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Gilbert Le Bris

M. Candelier pose les bonnes questions, mais il y apporte de mauvaises réponses. Il est légitime de s’interroger sur la surveillance de nos côtes, l’exercice de notre souveraineté et la possibilité de répondre, ici ou outre-mer, à des défis nouveaux, comme le gigantisme des porte-conteneurs ou des paquebots, et le nombre de voyageurs que ceux-ci transportent. Ce sont en effet de vrais problèmes sur lesquels des associations, comme Mor Glas, nous ont alertés depuis longtemps.Des efforts significatifs ont été accomplis par le Gouvernement, notamment grâce aux bâtiments multi-missions nouvelle génération, permettant de garantir notre souveraineté et de ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 10/11/2016 : Projet de loi de finances pour 2017

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Gilbert Le Bris

Monsieur le ministre, les exportations de matériel de défense sont nécessaires à la souveraineté de notre outil de défense, pour des raisons économiques, industrielles, opérationnelles et stratégiques. Je veux rappeler que le succès à l’export de certains matériels et équipements conditionne tout l’équilibre financier de notre programmation militaire. Nous pouvons donc nous féliciter que les prises de commande d’armements aient atteint en 2015 le montant historique de 16,9 milliards d’euros. Cela constitue la meilleure performance jamais enregistrée.Il s’agit là d’un véritable changement d’échelle car nous en sommes à plus du double du ...

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 12/10/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Gilbert Le Bris

Je n'ai pas eu de réponse à ma question concernant l'impact des bons scores de l'export sur les ressources humaines de la DGA.

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 12/10/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Gilbert Le Bris

Monsieur le délégué général, en tant qu'ingénieur de l'armement et chef de la DGA depuis près de neuf ans, vous êtes le mieux placé pour répondre à ma question sur le transfert de technologies ou de services lié à des ventes à l'étranger. Nous avons subi une déconvenue avec la Pologne au sujet des hélicoptères Caracal et les négociations sur les Rafale ont été très difficiles en Inde, si bien que je me demande si les industriels ne sous-estiment pas les capacités d'innovation de certains pays lorsqu'ils affirment que notre avance technologique est suffisante pour leur proposer des transferts sans craindre de les aider à nous concurrencer.Quel est ...

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 12/10/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Gilbert Le Bris

Notre marine nationale a souvent été en pointe en matière d'innovation ; James Bond ne s'y était pas trompé, qui avait mis en lumière et en scène l'une de nos frégates ! En compagnie de mon collègue Francis Hillmeyer, j'ai visité à Portland, aux États-Unis, un chantier naval où étaient réalisés de nouveaux destroyers type 1000, selon un design rénové – une proue inversée, un peu dans le style des années 1900 – et fabriqué avec des matériaux composites. De la série de 30 initialement envisagée, on est passé à trois bateaux, ce qui prouve que les choses ne sont pas aussi faciles que l'on pourrait le croire dans ce domaine. L'une des ...

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 04/10/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Gilbert Le Bris

Monsieur le ministre, vous avez reçu aujourd'hui le prix du courage politique, mais on pourrait également vous attribuer celui de l'efficacité pour votre action extérieure et pour les choix nationaux, le budget de la défense atteignant un niveau souhaitable.Envisagez-vous la signature prochaine du programme des frégates de taille intermédiaire (FTI) ou nous trouvons-nous encore dans les limbes ?Notre excellent collègue, M. Gwendal Rouillard, s'est rendu à Cuers où il a constaté des faiblesses dans le maintien en condition opérationnelle (MCO) des Atlantique 2, faiblesse qui concerne aussi les NH-90. Comme nous avons besoin de ces appareils, peut-on escompter une ...

Consulter

Question orale du 06/07/2016 : Sommet de l'otan à varsovie

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Gilbert Le Bris

Monsieur le ministre de la défense, il y a trois semaines, vous étiez à Bruxelles pour une réunion des ministres de la défense des pays de l’OTAN.Il y a deux semaines, le Royaume-Uni décidait de quitter l’Union européenne, mais pas l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord.À la fin de cette semaine se tiendra à Varsovie un sommet des chefs d’État des pays membres de l’Alliance.Dans ce contexte très changeant, la France ne manquera pas d’être concernée, elle qui a des soldats en Afrique et au Moyen-Orient qui assurent sa sécurité mais aussi celle de l’Europe contre le terrorisme – preuve s’il en faut que nous assumons en première ...

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 05/07/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Gilbert Le Bris

J'ai noté que 1 630 munitions ont été utilisées au Levant. Je souhaite donc savoir si nous disposons bien des stocks de munitions nécessaires ou si nous souffrons d'une faiblesse conjoncturelle. Je crois savoir qu'un certain nombre de pays devait nous apporter leur aide dans ce domaine, comme la Suède, par exemple, qui ne semble pas avoir concrétisé sa proposition.En ce qui concerne le sommet de Varsovie, j'approuve l'attitude que vous prônez, à savoir unité, indispensable, et détermination, nécessaire, en conservant une double posture de fermeté quant à nos valeurs, d'une part, et d'ouverture au dialogue, d'autre part. Je souhaite avoir des précisions sur ...

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 29/06/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Gilbert Le Bris

Étant vice-président de la délégation française à l'Assemblée parlementaire de l'OTAN, vous ne vous étonnerez pas que ma question porte sur l'Alliance. Si je vous ai bien compris, nous devons, lors du sommet de Varsovie, conserver vis-à-vis de la Russie une attitude de fermeté quant à nos valeurs tout en restant ouverts au dialogue. Notre empreinte militaire au sol, notamment pour ce qui concerne les pays baltes qui attendent la réassurance de notre solidarité, doit être à la fois légère et déterminée. Mais la solidarité des États membres doit s'exprimer également en direction du sud dans le cadre du concept de projection de stabilité. Vous avez ...

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 28/06/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Gilbert Le Bris

Merci amiral pour toutes vos précisions qui nous ont fait quelque peu sortir du « cyberflou », même s'il reste bien entendu des zones difficilement compréhensibles pour nous.Pourriez-vous nous donner, à titre d'illustration, un exemple d'incident ou d'accident ?Ensuite, vous intervenez également pour la réalisation de réseaux aussi complexes que le système d'information des armées (SIA), via le groupe Sopra Steria. Avez-vous les moyens d'agir en amont et de contrôler, éventuellement, ce qui se fait en la matière ?Enfin, vous avez évoqué l'OTAN avec, en particulier, le pôle d'excellence de Tallinn. Les différents pays de l'Alliance cherchent-ils à ...

Consulter