Tous les résultats

Affiner par date : entre juin 2012 et octobre 2021

S'abonner aux résultats
de cette recherche

Email
par email
Flux rss
par RSS

Rechercher par législature

Affiner la recherche

Filtrer par type de résultat

Filtrer par député

Filtrer par mot-clé

Résultats 1 à 20 sur 45 triés par date — trier par pertinence

Intervention en hémicycle le 16/11/2016 : Projet de loi de finances pour 2017

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Kheira Bouziane-Laroussi, rapporteure pour avis de la commission des affaires sociales

Kheira Bouziane-Laroussi Cet amendement tend à faire prendre en compte par la PCH certaines dépenses restant à charge. Il propose que l’on étudie la modification des contours de cette PCH afin que soient mieux pris en compte les frais liés notamment à l’emploi des personnes à domicile.Certaines charges induites par la vie et les soins à domicile ne sont pas prises en considération aujourd’hui par la PCH. L’article L. 245-4 du code de l’action sociale et des familles, qui détermine le montant attribué à la personne en situation de handicap, ne tient pas compte en effet des coûts supplémentaires incontournables en cas de congé, d’arrêt de travail ou de départ ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 16/11/2016 : Projet de loi de finances pour 2017

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Kheira Bouziane-Laroussi, rapporteure pour avis de la commission des affaires sociales

Kheira Bouziane-Laroussi Je suis favorable à cet amendement.En France, environ 800 000 personnes bénéficient d’une protection juridique, 400 000 d’entre elles environ étant gérées par des tuteurs familiaux. Une fois nommés, ces tuteurs familiaux se retrouvent souvent démunis face à l’ampleur et à la complexité des tâches à accomplir. Il apparaît donc nécessaire de prévoir des dispositifs d’aide souples.

Consulter

Intervention en hémicycle le 16/11/2016 : Projet de loi de finances pour 2017

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Kheira Bouziane-Laroussi, rapporteure pour avis de la commission des affaires sociales

Kheira Bouziane-Laroussi L’amendement vise à mettre fin aux ponctions opérées sur le budget de l’Association pour la gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées, l’AGEFIPH, et du fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique, le FIPHFP, pour contribuer au financement des contrats uniques d’insertion.Il pose la question de la ponction opérée sur les budgets de ces deux organismes. Madame la secrétaire d’État, vous ne me contredirez pas et abonderez même dans mon sens si je vous dis que ces organismes sont loin de couvrir les besoins exprimés par nos concitoyens.Or, ces organismes sont également ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 16/11/2016 : Projet de loi de finances pour 2017

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Kheira Bouziane-Laroussi, rapporteure pour avis de la commission des affaires sociales

Kheira Bouziane-Laroussi Cet amendement est proche de celui que j’avais déposé avec notre collègue Annie Le Houerou et qui a été adopté par la commission des affaires sociales : il portait également sur le reste à charge des bénéficiaires de la PCH.Ce reste à charge limite le principe même du respect du libre choix des personnes porteuses de handicaps que nous défendons pourtant depuis plusieurs années. Il empêche surtout les personnes concernées de mettre réellement en oeuvre les dépenses nécessaires à la compensation de leur handicap, ce qui est l’essence même de la PCH.Il est donc nécessaire d’avancer sur cette question, et je me réjouis de l’annonce qui a ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 08/02/2016 : Protection de la nation

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Kheira Bouziane-Laroussi

Si instaurer la déchéance de nationalité répond à la volonté d’exclure de la communauté nationale celui ou celle qui se livre à des actes de terreur contre les siens, alors cela paraît évident, surtout après ce que l’on a vécu ces derniers mois. Cela revient à rejeter celui qui se bat contre nos valeurs, celles qui nous définissent en tant que groupe, qui nous organisent et nous rassemblent depuis des siècles. Et c’est bien a priori le seul intérêt de la mesure qui nous est proposée : rejeter du groupe ceux qui sont d’ores et déjà hors du groupe, ceux qui l’ont déjà quitté, ceux dont l’allégeance est ailleurs, auprès du ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 08/02/2016 : Protection de la nation

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Kheira Bouziane-Laroussi

Cet amendement va dans le même sens que les précédents : il vise à inscrire dans la Constitution le principe du contrôle parlementaire.

Consulter

Intervention en hémicycle le 04/02/2016 : Développement régional de l'apprentissage

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Kheira Bouziane-Laroussi

…ils vous diront que c’est bien avant 14 ans qu’il faut agir, et certainement pas en sortant ces enfants du système scolaire, comme vous le préconisez.L’abaissement de la limite d’âge ne résout pas non plus, bien au contraire, le problème de l’orientation des élèves. Quand on sait combien il est déjà difficile de concevoir son avenir professionnel à 16 ans, que dire d’un adolescent de 14 ans ? J’ignore si vous en avez déjà rencontré ! Un tel abaissement ne peut hélas que venir gonfler le nombre de ruptures de contrat d’apprentissage et créer des situations d’échec.Quand on sélectionne trop tôt, une espèce de fatalisme social ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 04/02/2016 : Développement régional de l'apprentissage

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Kheira Bouziane-Laroussi

Si vous rencontrez les professionnels de l’éducation et de la prévention…

Consulter

Intervention en hémicycle le 04/02/2016 : Développement régional de l'apprentissage

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Kheira Bouziane-Laroussi

…car ils ne s’adressent pas aux mêmes publics.Non, madame Le Callennec et ils sont même plutôt complémentaires. Sur le terrain, dans certains territoires, le secteur marchand a également accueilli des contrats d’avenir.Vous préconisez un renforcement de l’action des régions, plaidant maintenant pour plus de décentralisation. Vous avez raison de rappeler le rôle de chef de file que doivent jouer les régions en la matière en consolidant le partenariat avec les entreprises, en renforçant la qualité de l’offre d’apprentissage – plus liée aux besoins du marché du travail sur le territoire –, en levant les obstacles comme l’hébergement ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 04/02/2016 : Développement régional de l'apprentissage

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Kheira Bouziane-Laroussi

Madame la présidente, madame la ministre, monsieur le rapporteur, mes chers collègues, il n’est nul besoin de rappeler ici les bienfaits ou les avantages de l’apprentissage ni ses résultats en termes de formation et d’insertion professionnelle réussies.Il concerne chaque année quelque 400 000 jeunes et le Gouvernement s’est d’ailleurs fixé comme objectif d’en former 500 000 d’ici 2017.Mais plus que sur des chiffres, c’est sur la qualité de la formation des jeunes, leur encadrement et leur insertion professionnelle que nous devons concentrer nos débats.On ne peut qu’être d’accord pour améliorer et valoriser la voie de l’apprentissage ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 10/12/2015 : Adaptation de la société au vieillissement

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Kheira Bouziane-Laroussi

Madame la présidente, madame la secrétaire d’État, madame la présidente de la commission, madame la rapporteure, mes chers collègues, nous arrivons aujourd’hui au terme du long parcours d’un projet de loi déposé il y a plus d’un an et demi. Notre assemblée a déjà abondamment débattu de ce texte, que ce soit en commission ou dans cet hémicycle, tout comme l’a fait le Sénat, jusqu’à ce que nous arrivions à un accord la semaine dernière, lors de la réunion de la commission mixte paritaire. Nous avons dorénavant un texte qui a largement été enrichi au fil des discussions et qui a su répondre aux préoccupations des professionnels du ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 09/12/2015 : Expérimentation territoriale visant à faire disparaître le chômage de longue durée

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Kheira Bouziane-Laroussi

Certains pourraient penser que cette proposition de loi est une énième disposition pour lutter contre le chômage. Mais, force est de constater que, malgré tous les dispositifs existants, le taux du chômage de longue durée ne cesse d’augmenter dans notre pays. Il devient peu à peu un piège qui enferme la personne touchée dans un engrenage menant à la précarité. Cette privation d’activité a des répercussions très graves sur la vie personnelle, familiale, sociale et sanitaire. Le chômage de longue durée fragilise ceux qui en sont victimes et angoisse les seniors dont la retraite sera touchée.Pour toutes ces raisons, et étant donné la gravité ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 28/05/2015 : Dialogue social et emploi

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Kheira Bouziane-Laroussi

Je suis d’accord avec tout ce qui a été dit concernant la lutte contre les discriminations, et nous sommes tous partisans d’aller dans ce sens, mais le face-à-face qu’évoquait Mme Le Callennec est justement le problème. Comme beaucoup de nos collègues, je reçois des jeunes qui sont stigmatisés parce qu’ils habitent un certain quartier, ou parce qu’ils ont une couleur de peau particulière, un nom, ou parce que ce sont des femmes ou des handicapés. Leur problème, c’est qu’ils n’accèdent pas à cet entretien, précisément en raison de discriminations, liées en particulier à leur lieu de résidence.Moi aussi je peux vous livrer une ...

Consulter