Tous les résultats

Affiner par date : entre juin 2012 et juin 2020

S'abonner aux résultats
de cette recherche

Email
par email
Flux rss
par RSS

Rechercher par législature

Affiner la recherche

Filtrer par type de résultat

Filtrer par député

Filtrer par mot-clé

Résultats 1 à 20 sur 31 triés par date — trier par pertinence

Intervention en hémicycle le 27/10/2015 : Projet de loi de finances pour 2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Laurent Kalinowski

Monsieur le ministre, le 5 février dernier, le Président de la République annonçait l’expérimentation pendant vingt-quatre mois d’un service militaire volontaire, le SMV. Mis en place par les articles 22 et 23 de la loi actualisant la programmation militaire pour les années 2015 à 2019, le SMV permet aux jeunes de 17 à 26 ans, en décrochage scolaire ou éloignés de l’emploi, de bénéficier d’une formation globale de six à douze mois.Le SMV propose une formation à la vie en collectivité dans un cadre militaire, pour que ces jeunes puissent se réapproprier les règles simples du « vivre ensemble », bénéficier d’une formation civique et ...

Consulter

Question orale du 02/06/2015 : Projet de coopération hospitalière de l'espace frontalier sarre-moselle est

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Laurent Kalinowski

Je vous remercie de votre réponse, madame la secrétaire d’État. Cette coopération sanitaire est un élément essentiel pour l’organisation de notre territoire, et elle répond aux besoins de nos concitoyens. Elle montre les potentialités de ce bassin transfrontalier, où la citoyenneté européenne est une réalité vécue. Elle contribuera, du reste, à renouer avec cette construction européenne, ce dont je me félicite. Vous avez évoqué la prochaine rencontre bilatérale de M. Harlem Désir avec son homologue allemand à Metz, qui fait suite à la déclaration de Sarrebruck d’il y a deux ans, au cours de laquelle des engagements avaient été pris. Il est ...

Consulter

Question orale du 02/06/2015 : Projet de coopération hospitalière de l'espace frontalier sarre-moselle est

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Laurent Kalinowski

Madame la secrétaire d’État, ma question porte sur la convention de coopération sanitaire renforcée entre les hôpitaux de Forbach et Sarreguemines, côté français, et ceux de Sarrebruck et Völklingen, côté allemand, question à laquelle j’associe mon collègue Céleste Lett, député de la circonscription de Sarreguemines.Ce projet de coopération transfrontalier a pour objectif de permettre aux patients des arrondissements de Forbach et Sarreguemines, pour le versant français, et de l’agglomération urbaine de Sarrebruck, pour le versant allemand, d’avoir accès aux soins dans des hôpitaux de Moselle-Est d’une part et du Land de Sarre d’autre ...

Consulter

Commission des affaires européennes - Intervention le 27/05/2015

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Laurent Kalinowski

Je voulais juste ajouter deux mots. Nous n'avons pas d'indépendance énergétique en Europe et devons construire une stratégie européenne pour peser au niveau mondial. Or, les objectifs fixés par le Conseil en octobre 2014 vont nous obliger à une certaine convergence, et à bâtir des points d'accord. C'est seulement à cette condition que l'Union pourra véritablement assurer à la fois la sécurité énergétique du continent, et le chemin vers la transition énergétique.

Consulter

Commission des affaires européennes - Intervention le 27/05/2015

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Laurent Kalinowski

L'Union de l'énergie propose de réels progrès : elle constitue un véritable projet politique réconciliant les différentes dimensions économiques, stratégiques et environnementales tout en proposant un calendrier précisL'Union de l'énergie est l'une des grandes priorités de la mandature de la Commission Juncker. Véritable projet politique, elle doit fournir une orientation cohérente à l'action concertée des États-membres à moyen terme, et créer des solutions aux problématiques énergétiques les plus urgentes pour l'Union, comme les ruptures d'approvisionnement, dont les risques sont plus visibles depuis la crise ukrainienne.La dimension ...

Consulter

Question orale du 18/02/2014 : Intervention militaire en république centrafricaine

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Laurent Kalinowski

Monsieur le ministre de la défense, à l’occasion du Conseil de défense restreint qui s’est tenu vendredi dernier, le Président de la République a pris la décision de porter nos effectifs militaires déployés en Centrafrique à 2 000 hommes. Cet effort supplémentaire de 400 hommes est indispensable pour éviter les massacres et les crimes de guerre et rétablir la sécurité en République centrafricaine. Tous les députés veulent rendre hommage à l’engagement et au dévouement de nos soldats sur ce théâtre d’opération difficile. La mission qu’ils mènent avec détermination et efficacité honore la France.En décembre 2013, la France a pris ses ...

Consulter

Comité d'évaluation et de contrôle des politiques publiques - Intervention le 23/01/2014

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Laurent Kalinowski

Aujourd'hui, lorsque les régions souhaitent investir dans le développement économique, le facteur limitant est non pas le foncier, mais la formation professionnelle, qui n'est pas toujours adaptée aux nouveaux besoins des entreprises. Nous devons disposer des bons acteurs et coordonner au niveau des territoires les différents outils de formation, ceux qui relèvent de l'éducation nationale et les autres. Il nous faut anticiper l'offre de formation en fonction des réseaux d'entreprises existants et des besoins du marché.Vous avez proposé, monsieur Morange, d'instaurer un mécanisme de fongibilité asymétrique à partir du compte épargne-temps (CET) vers le ...

Consulter

Comité d'évaluation et de contrôle des politiques publiques - Intervention le 23/01/2014

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Laurent Kalinowski

Je remercie les deux rapporteurs pour leur travail, qui met bien en lumière les problèmes et la nécessité d'une clarification. Il convient d'articuler l'offre de formation professionnelle non seulement avec les besoins, mais aussi avec l'action économique menée sur le terrain en faveur des entreprises. Je ne suis pas d'accord avec M. Myard : c'est bien au niveau des territoires qu'il faut réaliser cette articulation.

Consulter

Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques - Intervention le 18/12/2013

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Laurent Kalinowski, député, rapporteur

Laurent Kalinowski La proportion dépend aussi de la nécessité d'adapter les différentes infrastructures.Le coût de la production après électrolyse est d'environ 6 à 8 euros le kilo. Détaxer l'hydrogène le rendrait compétitif par rapport aux autres énergies, notamment dans l'automobile. Un kilo d'hydrogène donnant une autonomie de cent kilomètres, il suffit de faire le calcul… De même qu'il existe une taxation différenciée pour le pétrole, pourquoi ne pas envisager une détaxation de l'hydrogène ? Nous avons vu un véhicule qui utilise cinq kilos d'hydrogène compressés à sept cents bars disposant d'une autonomie de cinq cent quatre-vingt-cinq kilomètres.

Consulter

Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques - Intervention le 18/12/2013

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Laurent Kalinowski, député, rapporteur

Laurent Kalinowski Je ne pense pas que nous soyons dans l'utopie. Les expériences et les initiatives se multiplient sur nos territoires ; il nous faut assurer leur mise en cohérence au niveau national. En Lorraine, qu'il s'agisse du PACTE Lorraine ou dans le cadre de la vallée des matériaux, des actions sont engagées, cofinancées par l'État, les collectivités et les industriels qui travaillent avec les universités à des recherches et à des innovations dans l'utilisation de l'hydrogène comme vecteur énergétique. Lors de notre journée consacrée à l'hydrogène dans le Tarn, nous avons rencontré d'autres acteurs de l'innovation impliqués dans des projets locaux. En matière ...

Consulter

Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques - Intervention le 18/12/2013

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Laurent Kalinowski, député, rapporteur

Laurent Kalinowski La filière hydrogène permet de stocker l'énergie intermittente mais elle répond aussi à des besoins locaux ou à des enjeux de plus long terme, comme en témoigne le projet « Power to gas », ce dernier ayant aussi des conséquences sur notre autonomie énergétique.En plus des compétences françaises que l'on voit se déployer à l'étranger, notre pays travaille – et c'est important – sur de multiples applications de niches, comme celles développées par le CEA à Grenoble.L'une des grandes qualités de l'hydrogène est aussi sa flexibilité : il ne permet pas seulement de stocker l'énergie mais il peut la transformer ou la moduler, selon les ...

Consulter

Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques - Intervention le 18/12/2013

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Laurent Kalinowski, député, rapporteur

Laurent Kalinowski Pour répondre à votre seconde question, une étude GRT gaz indiquait que dans une trentaine d'années l'hydrogène pourrait être compétitif par rapport au méthane. Il existe aussi plusieurs projets d'injection d'hydrogène, à hauteur de 5 %, pour enrichir le gaz et produire un gaz de synthèse. Cet apport d'hydrogène permettrait d'abonder le réseau existant.

Consulter

Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques - Intervention le 18/12/2013

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Laurent Kalinowski, député, rapporteur

Laurent Kalinowski Merci Monsieur le Président. Mes chers collègues, avec Jean-Marc Pastor, nous allons aujourd'hui vous présenter le rapport final de notre étude sur les usages énergétiques de l'hydrogène.Nous vous avions tenu informés de l'avancement de nos travaux au mois de juin dernier, à l'occasion d'un point d'étape, afin d'apporter notre contribution au débat sur la transition énergétique. Comme je ne suis pas certain que vous ayez tous été présents à cette réunion, nous allons revenir sur certains des thèmes que nous avions abordés à l'époque, en essayant de leur donner, dans la mesure du possible, un nouvel éclairage. Mais pour éviter de lasser les plus ...

Consulter

Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques - Intervention le 10/07/2013

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Laurent Kalinowski, député

Laurent Kalinowski Je vous remercie de cette présentation synthétique et très complète, d'avoir attiré l'attention sur l'importance du don d'organes, par rapport à ce qu'on entend au plan mondial dans un cadre international sur les trafics d'organes. Il convient certes de ne pas faire une confusion avec les débats sur la fin de vie, mais il est encore plus essentiel en termes de formation, d'information des équipes médicales, notamment au niveau régional, de faire en sorte que ces équipes progressent pour mieux communiquer sur l'importance de ce geste et puissent rassurer les familles. Une conférence, mais aussi une préparation progressive à cette conférence est ...

Consulter

Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques - Intervention le 09/07/2013

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Laurent Kalinowski, député

Laurent Kalinowski Député de la Moselle, enseignant à la retraite, je suis actuellement chargé, dans le cadre de l'Office, d'un rapport sur l'hydrogène en tant que vecteur énergétique.

Consulter

Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques - Intervention le 29/05/2013

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Laurent Kalinowski

M. Pierre-René Bauquis est réservé quant à l'idée d'un usage de l'hydrogène dans les transports, en substitution des produits pétroliers. Par contre, il considère intéressantes les perspectives de développement dans le domaine des matériaux résultant des recherches sur l'électrolyse de l'hydrogène. Il estime par ailleurs que cette dernière pourrait permettre de mieux exploiter notre patrimoine nucléaire.

Consulter