Tous les résultats

Affiner par date : entre juin 2012 et juin 2019

S'abonner aux résultats
de cette recherche

Email
par email
Flux rss
par RSS

Rechercher par législature

Affiner la recherche

Filtrer par type de résultat

Filtrer par député

Filtrer par mot-clé

Résultats 1 à 20 sur 68 triés par date — trier par pertinence

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 22/02/2017

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Marie Récalde

Chers collègues, ma question porte sur l'ouverture du droit au congé associatif, dit aussi congé d'engagement, pour les militaires. Ce congé est ouvert à tous les salariés privés comme aux fonctionnaires, mais pas aux militaires. Pourtant, de nombreux militaires consacrent du temps dans des associations de tout type ; j'en connais beaucoup. Peut-on envisager de faire bénéficier les militaires de ce droit au congé, notamment dans le domaine médico-social ? Je ne pense pas que cela remettrait en cause le devoir de réserve.

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 14/02/2017

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Marie Récalde

Je n'ai pas souvenir que la nomination du nouveau Défenseur des droits, dont la sensibilité politique n'était pas celle de notre bord, ait posé problème. L'indépendance du magistrat que vous avez été est rassurante. Dites-nous cependant quel sera l'avantage pour la CSDN d'avoir pour président un ancien magistrat ? Lors des débats relatifs à la loi portant statut général des autorités administratives indépendantes et des autorités publiques indépendantes, le sénateur Jacques Mézard a dit douter de l'utilité de placer un magistrat d'une juridiction financière à la tête de la Commission ; quel est votre avis à ce sujet ?Sur un autre plan, ai-je bien ...

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 16/11/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Marie Récalde

Ma question peut paraître anachronique, car elle porte sur une ancienne opération extérieure, mais c'est en tant que membre de la commission de la Défense et du groupe d'amitié France-Rwanda que je vous la pose.Une dépêche AFP datée du 1er novembre relaie des accusations particulièrement graves de la commission nationale de lutte contre le génocide du Rwanda à l'encontre de vingt-deux officiers français. Cette campagne médiatique semble destinée à discréditer notre pays et ses institutions au moment où la justice française relance l'enquête sur l'attentat contre le Falcon du président rwandais en avril 1994. L'enjeu n'est pas mince, car cet attentat avait ...

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 16/11/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Marie Récalde

Général, nous vous remercions pour vos explications et vos précisions. Comme vous-même et le ministre de la Défense nous l'avez annoncé, le président de la République annoncera prochainement les modalités de fonctionnement de la garde nationale, l'Élysée ayant déjà dévoilé des mesures relatives à l'attractivité de cette nouvelle structure, comme la participation au financement du permis de conduire, les bourses pour les étudiants et les aides à l'engagement des salariés – sujet important dans les entreprises. Ces dispositions incitatives vous paraissent-elles en adéquation avec les ambitions que vous avez affichées en préambule de votre propos ? ...

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 18/10/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Marie Récalde

L'instruction provisoire sur le temps de travail s'applique à la gendarmerie départementale, mais qu'en est-il de la gendarmerie mobile, qui n'a pas tout à fait le même mode opératoire ?Je ne vois pas très bien ce que serait la différence des brigades de terrain avec les brigades existantes. L'idée de rapprocher les gendarmes de la population est louable, et c'est d'ailleurs quelque chose qui est demandé, mais cela signifie-t-il que vous souhaitez décharger ces brigades d'une partie du travail administratif – qui est énorme – et éventuellement externaliser ce travail ?Enfin, où en êtes-vous de la lutte contre la cybercriminalité ?

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 12/10/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Marie Récalde

La notification du standard F4 du Rafale pourrait-elle avoir lieu en 2017 ? Le pari à l'exportation est gagné, mais il ne faudrait pas être entravé par des difficultés de livraison ; dans cette optique, il convient de ne pas négliger les études amont.Où en est l'avancement du projet de drone de moyenne altitude et de longue endurance (MALE) franco-germano-italo-espagnol ?

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 12/10/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Marie Récalde

L'organisation du soutien se stabilise en 2017 ; on poursuit la logique de simplification et de mise en cohérence de l'ensemble du système. L'objectif principal est de préserver la qualité et la disponibilité du soutien, tout en cherchant à optimiser la mutualisation et le recours à des marchés pluriannuels. Mais l'année 2017 sera également marquée par un accroissement des effectifs à soutenir. Que pensez-vous de ce gap ? Les effectifs des groupements de soutien ne sont pas en hausse, c'est le moins que l'on puisse dire. Le besoin accru de sous-traitance que cela va entraîner sera-t-il compatible avec la sécurité de nos forces et des sites ? Je me suis rendu ...

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 04/10/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Marie Récalde

Votre modestie n'en souffrira pas, Monsieur le ministre : je tiens à saluer votre méthode et à vous féliciter pour les résultats à l'export qui nous permettent aujourd'hui de réussir le pari inscrit dans la LPM.J'aurai une question sur l'armée de l'air et la préparation de l'avenir, enjeu auquel nous vous savons tous attaché. Le budget pour 2017 s'est-il accompagné de réflexions sur l'aviation de chasse ? Pour les Rafale, qu'en est-il de l'après F3R et du lancement du standard F4 ?Par ailleurs, vous nous avez annoncé la livraison de trois Rafale, dont deux Rafale marine. S'agit-il du solde de la tranche 4 des livraisons ?

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 05/07/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Marie Récalde

Je suis ravie de vous retrouver, Monsieur le directeur. Vous savez qu'à l'occasion d'un déplacement effectué avec notre excellent collègue Alain Marty, nous avons visité l'AIA de Bordeaux en particulier et nous avons pu constater à quel point les personnels s'impliquent – vous l'avez souligné – mais aussi mesurer leur haut degré de compétence, de qualification, enfin leur capacité à intervenir rapidement sur les théâtres d'OPEX.Nous n'en avons pas moins repéré quelques menus problèmes relatifs à certains matériels en maintenance. Pouvez-vous nous éclairer en particulier sur l'état du moteur TP400 ? Le cas de l'A400M est en effet évoqué de ...

Consulter

Mission d'information sur les moyens de daech - Intervention le 26/01/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Marie Récalde, présidente

Marie Récalde Nous vous remercions, monsieur Luizard, de l'éclairage et des réponses que vous nous avez apportés. Ils nous seront utiles pour cette mission d'information et enrichiront également bon nombre de nos débats.

Consulter

Mission d'information sur les moyens de daech - Intervention le 26/01/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Marie Récalde, présidente

Marie Récalde Vous affirmez, à la suite des auditions que nous avons déjà menées, que l'EI prospère sur la défaillance des États, ces derniers et leurs frontières se trouvant remis en cause. Dans votre livre, Le piège Daech, vous insistiez sur la volonté de l'EI de créer un État souverain, projet qui le distingue des moudjahidin d'al-Qaïda, ancré dans un territoire géographique, prélevant des impôts et payant des salaires : cette stratégie de territorialisation ne rencontre-t-elle pas de limites ? Si l'espace conquis en Irak par l'EI s'avère relativement homogène, la situation diffère en Syrie où l'implantation de Daech est décrite comme une « peau de léopard ». ...

Consulter

Mission d'information sur les moyens de daech - Intervention le 26/01/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Marie Récalde, présidente

Marie Récalde Nous recevons aujourd'hui M. Pierre-Jean Luizard, directeur de recherche au Centre national de la recherche scientifique (CNRS), responsable du programme « Islam, politiques, sociétés » au sein du groupe « Sociétés, religions et laïcités ».Le président de la mission d'information, M. Jean-Frédéric Poisson, se trouve en province pour un déplacement organisé dans le cadre du contrôle parlementaire de l'état d'urgence.Monsieur Luizard, nous vous remercions d'avoir accepté notre invitation, vous qui comptez parmi les meilleurs spécialistes de l'Irak contemporain. Vos travaux répondent aux incompréhensions que suscitent les conditions dans lesquelles l'État ...

Consulter

Mission d'information sur les moyens de daech - Intervention le 12/01/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Marie Récalde

Dans une de vos interviews, vous expliquiez que la force de Daech résidait dans la faiblesse des États du Moyen-Orient, Irak en tête, diagnostic que vous avez repris devant nous aujourd'hui. La stabilité de la Syrie constitue un sujet de préoccupation important, et le Conseil de sécurité de l'ONU a voté, le 18 décembre dernier, la résolution 2254 qui vise à relancer un processus diplomatique presque inexistant. Elle prévoit la tenue de pourparlers entre le gouvernement de Damas et l'opposition syrienne, ainsi qu'un cessez-le-feu ; la prose onusienne, toujours très diplomatiques, évoque un processus de transition politique, ouvert, et conduit par les Syriens ...

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 09/12/2015

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Marie Récalde, rapporteure

Marie Récalde Je rappelle, pour parler de manière triviale que la France ne « saute pas sur tout ce qui bouge ». Ce n'est pas la France qui a entamé l'offensive mais bien Daech qui a enclenché les hostilités. Le président de la République a pris la décision d'intervenir sur les théâtres où nous sommes à la suite de l'appel d'États souverains et amis, dans le cadre des règles de droit international. La défense de l'avant conditionne aussi la sécurité sur le territoire national, nous le voyons tous les jours, c'est donc un choix politique fort qui a été fait.

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 09/12/2015

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Marie Récalde, rapporteure

Marie Récalde Chers collègues, merci pour vos compliments. Nous avons beaucoup auditionné, nous nous sommes souvent déplacés et ces expériences ont été très instructives. Je vous invite vraiment à regarder le contenu du rapport où vous trouverez des données très précises, notamment sur la question des ATL2.À propos de la capacité d'anticipation, aujourd'hui, le MCO est pris en compte très en amont dans les contrats qui sont passés. C'est notamment l'objet d'une instruction n° 125-1516 relative au déroulement et à la conduite des opérations d'armement. Mais la difficulté vient du niveau des spécifications ; plus on ajoute de spécifications, plus on renchérit le ...

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 09/12/2015

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Marie Récalde, rapporteure

Marie Récalde Le troisième axe de réflexion concerne la conduite des programmes d'armement. Il faut que les cadences de livraison soient impérativement respectées. Le maintien en parc de matériels vieillissants n'est pas une solution optimale. Il s'avère coûteux, avec un accroissement de la fréquence des pannes. Il est aussi difficilement gérable au niveau technique en raison de l'obsolescence qui touche certains rechanges et pièces. Une solution alternative peut être envisagée pour certains types de matériels. Il s'agit de l'acquisition de « parcs tampon ». Ils seraient sans doute moins évolués que les matériels nouveaux, mais ceux-ci voient parfois leur livraison ...

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 09/12/2015

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Marie Récalde, rapporteure

Marie Récalde Le premier concerne les moyens financiers et humains du MCO. Derrière les aspects techniques du problème – dont vous avez vu qu'ils sont nombreux –, l'équation est en réalité relativement simple : si on gère par les coûts, la disponibilité et donc les capacités opérationnelles baissent ; si on gère par la disponibilité, les coûts augmenteront, compte tenu du nombre et de l'intensité de nos engagements extérieurs et d'une situation sous-optimale en métropole. Le haut niveau d'engagement de nos armées étant appelé à durer, il convient de le prendre en considération.Nous devons être honnêtes et reconnaître que nous ne sommes pas en mesure de ...

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 09/12/2015

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Marie Récalde, rapporteure

Marie Récalde Mes chers collègues, le maintien en condition opérationnelle (MCO) des matériels est un sujet technique mais hautement stratégique. Nous aurons beau avoir la meilleure armée du monde, si elle n'a pas de matériels disponibles, elle connaîtra des difficultés pour remplir ses missions.Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale et des conflits liés à la décolonisation – guerres d'Indochine et d'Algérie notamment – la France n'a sans doute jamais été confrontée à des menaces aussi diverses, intenses et durables. Parmi ces menaces, la menace terroriste est la plus préoccupante de toutes. Les attentats que notre pays a subis aux mois de janvier et de ...

Consulter