Tous les résultats

Affiner par date : entre juin 2012 et août 2022

S'abonner aux résultats
de cette recherche

Email
par email
Flux rss
par RSS

Rechercher par législature

Affiner la recherche

Filtrer par type de résultat

Filtrer par député

Filtrer par mot-clé

Résultats 1 à 17 sur 17 triés par date — trier par pertinence

Question orale du 14/02/2017 : Atterrissages à l'aéroport de cannes-mandelieu

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Michèle Tabarot

Vous avez évoqué deux points, madame la secrétaire d’État. D’abord, si un accord a bien été conclu en 2015, un pic très négatif en matière de nuisances aériennes pour tous les habitants du secteur a néanmoins été constaté en 2016. Ensuite, s’il a bien été envisagé, dans le cadre des discussions ayant abouti à la signature d’une charte, de procéder à 30 % des atterrissages par la mer, cette procédure a été peu à peu supprimée. Sa possibilité technique demeure, mais elle dépend en effet de la météo et des vents, donc d’une décision conjointe du pilote et des autorités de l’aéroport. Les élus concernés et surtout les associations ...

Consulter

Question orale du 14/02/2017 : Atterrissages à l'aéroport de cannes-mandelieu

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Michèle Tabarot

Madame la secrétaire d’État, cette question s’adresse à la ministre de l’écologie, de l’environnement, de l’énergie et de la mer. Elle porte sur l’évolution de l’aéroport de Cannes-Mandelieu.Le dialogue constructif qui a toujours prévalu entre les élus, les associations et la plateforme a permis par le passé d’obtenir un certain nombre d’avancées pour veiller à la tranquillité et à la sécurité des riverains. Elles sont aujourd’hui remises en cause. Ainsi, la limitation du nombre de mouvements annuels a disparu et le tonnage maximal des avions est passé de 22 à 35 tonnes.Ces évolutions suscitent une certaine inquiétude, d’autant que ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 27/06/2016 : Égalité et citoyenneté

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Michèle Tabarot

C’est faux ! Cela montre bien les débats que nous allons avoir…

Consulter

Intervention en hémicycle le 27/06/2016 : Égalité et citoyenneté

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Michèle Tabarot

C’est faux, madame la ministre ! Vous n’avez pas bien écouté mon discours.

Consulter

Intervention en hémicycle le 27/06/2016 : Égalité et citoyenneté

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Michèle Tabarot

Il faut oublier le stock, qui est l’oeuvre d’un passé dont les élus locaux actuels ne sont pas responsables, et aller vers une logique de flux, définir des exigences qui porteraient sur les réalisations à venir et non plus sur ce qui a déjà été construit, très souvent bien avant le vote de la loi SRU. Ce serait une mesure de justice et d’équité, pour des communes injustement pénalisées. Plusieurs amendements seront défendus en ce sens.Madame, monsieur les ministres, madame la secrétaire d’État, nous espérons qu’à l’occasion de ce débat, vous accepterez de nous entendre les défendre, à la différence de ce qui s’est passé en commission ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 27/06/2016 : Égalité et citoyenneté

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Michèle Tabarot

Madame la présidente, madame, monsieur les ministres, madame la secrétaire d’État, madame la présidente de la commission spéciale, monsieur le rapporteur général, mesdames les rapporteures thématiques, mes chers collègues, les orateurs de mon groupe ont eu l’occasion d’intervenir sur les différents aspects de ce projet de loi relatif à l’égalité et à la citoyenneté soumis à notre examen. Mon intervention portera sur le volet logement de ce texte.À ce sujet, je voudrais retenir une phrase de l’exposé des motifs : « L’effort de solidarité nationale en matière de logement social doit être cohérent avec ces contextes locaux. »Effectivement, ...

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 26/05/2015

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Michèle Tabarot

Tout cela, c'est beaucoup d'hypocrisie de votre part ! À l'époque, le CSA auditionnait publiquement le candidat, et les commissions des affaires culturelles de l'Assemblée et du Sénat donnaient leur avis ; aujourd'hui, ce n'est plus du tout le cas. Le système de désignation actuel est trouble, discrétionnaire et contestable. Dans ce contexte de tensions et de suspicions, j'espère qu'il sera fait droit à la demande du groupe UMP qui souhaite créer une commission d'enquête afin que nous puissions rencontrer tous les membres du CSA, non seulement pour comprendre comment s'est déroulée cette nomination mais aussi pour savoir quel rôle l'État a pu jouer dans la ...

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 26/05/2015

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Michèle Tabarot

Monsieur le président du CSA, je vous remercie d'avoir accepté de venir devant nous pour répondre aux nombreuses critiques qu'a suscitées la désignation de la nouvelle présidente de France Télévisions. Contrairement à ce que certains affirment, ces critiques ne proviennent pas uniquement de l'opposition : elles émanent aussi de médias et de journalistes, jusqu'au sein même de France Télévisions. Comment aurait-il pu en être autrement eu égard à l'opacité qui a entouré tout le processus de désignation ? Des candidats ont été écartés sans que l'on ne connaisse les motivations de ces décisions. Aucune procédure de repêchage n'a été mise en oeuvre ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 12/05/2015 : Protection de l'enfant

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Michèle Tabarot

Je défendrai d’autres amendements concernant le rapport de suivi des enfants accueillis ou encore l’agrément en vue d’adoption, dont le cadre législatif n’est plus adapté aux nouvelles réalités.Mes chers collègues, je ne voudrais pas qu’à l’occasion de l’examen de ce texte, nous reproduisions les mêmes erreurs que par le passé, en oubliant que le sujet premier de la protection de l’enfance, c’est l’enfant lui-même.De par les traités internationaux, nous sommes engagés à garantir la primauté de l’intérêt supérieur de l’enfant sur toute autre considération. C’est un enjeu qui implique des choix difficiles, mais nécessaires pour ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 12/05/2015 : Protection de l'enfant

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Michèle Tabarot

Madame la présidente, madame la secrétaire d’État, madame la présidente de la commission des affaires sociales, mesdames les rapporteures, mes chers collègues, je me réjouis que notre assemblée se saisisse enfin de la protection de l’enfance, après une longue attente.La loi du 5 mars 2007 a permis des progrès considérables contre les maltraitances faites aux enfants, comme l’ont rappelé nombre de nos collègues. Mais elle a rencontré des difficultés de mise en oeuvre. Elle doit évoluer pour mieux tenir compte de la diversité des situations.De nombreuses études insistent depuis des années sur cet impératif. Je pourrais ainsi citer le rapport de ...

Consulter

Question orale du 26/03/2013 : Législatives partielles

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Michèle Tabarot

Monsieur le Premier ministre, vous ne pouvez plus garder ce silence complaisant.Par votre attitude, vous cautionnez des propos qui discréditent la classe politique. Allez-vous enfin, vous qui donnez tant de leçons de morale, refuser les alliances avec l'extrême gauche, qui nuisent terriblement à notre pays ? (Applaudissements sur les bancs du groupe UMP.)

Consulter

Question orale du 26/03/2013 : Législatives partielles

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Michèle Tabarot

Vous devez aussi entendre les Français, qui se sont rassemblés dimanche pour vous demander de ne pas faire voler en éclat l'institution de la famille.Ces défaites, vous en portez la responsabilité, vous et votre majorité !Vous portez également la responsabilité de vos alliances avec les extrémistes du Front de gauche, ce parti qui, ce week-end, a franchi une étape supplémentaire en envoyant des messages intolérables aux Français, en traitant de « salopards » les dix-sept ministres des finances de la zone euro, sans que vous ne réagissiez, et en allant jusqu'à insulter d'une manière détestable votre propre ministre de l'économie, sans que vous ne ...

Consulter

Question orale du 26/03/2013 : Législatives partielles

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Michèle Tabarot

Ces défaites à répétition devraient vous interpeller sur l'exaspération et le rejet qu'inspire la politique de votre majorité. Pour cela, vous devez entendre le message que vous ont adressé les Français.Vous devez entendre les Français, qui ne croient plus que vous pourrez enrayer l'envolée du chômage. Vous devez entendre les Français, qui n'en peuvent plus de vos messages de laxisme alors que la délinquance explose.

Consulter

Question orale du 26/03/2013 : Législatives partielles

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Michèle Tabarot

Ma question s'adresse à M. le Premier ministre. (« Il n'y en a plus ! » sur les bancs du groupe UMP.)Avant toute chose, je tiens à saluer chaleureusement les victoires remportées ce dimanche par deux candidats soutenus par l'UMP, nos collègues Napole Polutélé et Jean-François Mancel. (Applaudissements sur les bancs du groupe UMP.)Depuis la présidentielle, ce sont cinq élections législatives partielles qui ont été remportées par l'UMP et perdues par le parti socialiste.

Consulter