Tous les résultats

Affiner par date : entre juin 2012 et mars 2021

S'abonner aux résultats
de cette recherche

Email
par email
Flux rss
par RSS

Rechercher par législature

Affiner la recherche

Filtrer par type de résultat

Filtrer par député

Filtrer par mot-clé

Résultats 1 à 20 sur 110 triés par date — trier par pertinence

Question orale du 22/02/2017 : Accès des pme aux marchés publics

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Olivier Dassault

Notre nation paie très cher, trop cher votre politique économique trop timide.Le groupe Les Républicains se réjouit toutefois de ce que la loi pour l’égalité réelle des outre-mer permette de réserver une part des marchés publics d’outre-mer à leurs PME. Mais pourquoi ne pas élargir son application à l’ensemble du territoire national ?Depuis 2012, votre majorité en parle, le souhaite mais n’ose pas : dommage pour nos TPE et PME, qui ont du mal à accéder à la commande publique malgré une réforme visant à simplifier, à réorganiser et à donner plus de transparence. En fait, cette réforme alourdit le travail des communes qui doivent se justifier, ...

Consulter

Question orale du 22/02/2017 : Accès des pme aux marchés publics

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Olivier Dassault

Monsieur le ministre de l’économie et des finances, nos artisans, nos TPE et PME, qui représentent 99 % des entrepreneurs français, sont terriblement déçus. Malgré le CICE, les charges restent trop élevées. Leur taux d’imposition est l’un des plus hauts d’Europe. À cause des seuils et des normes trop rigides, ces entreprises n’osent pas créer de nouveaux emplois. Pourquoi n’avez-vous pas cessé durant ce quinquennat d’alourdir l’addition ?Les chiffres sont têtus, mais ils sont là : la France tourne au ralenti, sa croissance vivote bien au-dessous de celle de nos voisins.

Consulter

Question orale du 09/11/2016 : Difficultés du secteur du tourisme

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Olivier Dassault

Et puis, la grande oubliée, c’est la France, « le plus beau royaume après celui du ciel », disait Grotius. Le grand ignoré, c’est le patrimoine vivant de nos villes et de nos villages. Beauvais, par exemple, mérite qu’on s’y arrête pour découvrir son horloge astronomique et sa galerie nationale de la tapisserie ! Les 10 millions supplémentaires dégagés pour la promotion de la carte de France sont loin d’être suffisants. À elle seule, la Catalogne dépense quatre fois plus pour attirer les touristes, et même stimuler les baigneurs !La France est belle lorsqu’elle déroule ses atouts, son histoire, ses talents, sa culture. Soutenons sa destination, ...

Consulter

Question orale du 09/11/2016 : Difficultés du secteur du tourisme

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Olivier Dassault

Monsieur le Premier ministre, en 2014, votre ministre des affaires étrangères promettait d’accueillir 100 millions de touristes étrangers en France. Votre gouvernement manie avec enthousiasme les effets d’annonces mais, dans les faits, qu’en reste-t-il ? C’est la chute ! Trop de touristes manquent à l’appel cette année. Bien sûr, les attentats participent au sentiment d’insécurité, mais comment expliquez-vous que le premier pays visité au monde soit seulement au cinquante-troisième rang des dépenses moyennes par voyageur ?Les premières victimes sont l’hôtellerie et la restauration : ce sont eux, qui paient l’addition ! Paris ferait recette si ...

Consulter

Question orale du 14/06/2016 : Dégradation de l'image de la france

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Olivier Dassault

…en un mot, son art de vivre. C’est le scénario que nous devons offrir aux téléspectateurs du monde, aux 2,5 millions de supporters et visiteurs étrangers, pour qu’ils viennent, visitent et reviennent encore et encore chez nous.Après le coup de sifflet final viendra l’heure du bilan, le moment de compter les points et de savoir si notre image a perdu plus qu’elle n’aura gagné.Monsieur le Premier ministre, faites le nécessaire pour que la France ne soit pas disqualifiée ! Maintenant que vous avez cédé aux revendications de toutes sortes, quelle réponse comptez-vous apporter pour rétablir l’ordre dans notre pays, qui depuis plus de six mois est ...

Consulter

Question orale du 14/06/2016 : Dégradation de l'image de la france

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Olivier Dassault

Le peuple de France rayonne par la qualité de ses sportifs, bien sûr, mais aussi par ses inventeurs, ses talents, sa gastronomie, son cinéma, la diversité de ses paysages bucoliques,…

Consulter

Question orale du 14/06/2016 : Dégradation de l'image de la france

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Olivier Dassault

…le hooliganisme, qui donnent l’image d’un pays au bord de l’implosion. Ne laissez pas le terrain du culte de la grève gâcher plus longtemps la fête !

Consulter

Question orale du 14/06/2016 : Dégradation de l'image de la france

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Olivier Dassault

Le terrorisme, réveillé par l’horreur survenue dimanche dernier à Orlando – oui, il faut le dire et le redire ! –, et plus encore par l’assassinat du couple de policiers à Magnanville hier soir, rappelle, si besoin en était, combien l’Euro est une manifestation à haute tension.S’y ajoutent les protestations violentes, les occupations stratégiques, l’accumulation des ordures dans nos rues,…

Consulter

Question orale du 14/06/2016 : Dégradation de l'image de la france

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Olivier Dassault

…loin de la crise sociale, politique et économique que nous traversons. Des millions de Français, victimes silencieuses, ne supportent plus le délitement de notre pays. À cette triste ambiance s’ajoute le spectacle de la honte aux yeux du monde.

Consulter

Question orale du 14/06/2016 : Dégradation de l'image de la france

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Olivier Dassault

Ma question s’adresse à M. le Premier ministre.« Du pain et des jeux » n’est plus l’opium du peuple, qui réclame, à notre époque, des emplois et un avenir,…

Consulter

Question orale du 03/05/2016 : Interdiction des pré-enseignes commerciales

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Olivier Dassault

Madame la secrétaire d’État, Mme Ségolène Royal est avantageusement représentée par vous-même. Je vous remercie pour cette réponse précise et j’espère que, forts de ces éléments, nous pourrons trouver une solution locale pour permettre à ce restaurateur de grande qualité de faire venir des clients et des touristes dans cette région. Comme vous le savez en effet, lorsque ceux-ci viennent se restaurer, d’autres commerces en profitent.Je suis toutefois d’accord avec vous : il faut préserver l’environnement et il faut que ces pancartes soient harmonieuses et joliment réalisées et dessinées. Je vous remercie de votre encouragement.

Consulter

Question orale du 03/05/2016 : Interdiction des pré-enseignes commerciales

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Olivier Dassault

Madame la secrétaire d’État chargée de la biodiversité, les petits panneaux qui fleurissaient au bord des routes ont disparu depuis le 13 juillet 2015. Si chacun comprend la nécessité de limiter la publicité et d’éviter toute pollution visuelle, les artisans et commerçants travaillant en milieu rural, loin des centres commerciaux, sont désormais privés de moyens de communication.Voilà quelques semaines, lors d’une brocante dans le village de Troissereux, un restaurateur me signalait que, depuis la suppression de sa pancarte à la bifurcation d’une route nationale, son établissement avait perdu 30 % de sa fréquentation – 30 % de sa clientèle : les ...

Consulter

Commission des finances, de l'économie générale et du contrôle budgétaire - Intervention le 30/03/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Olivier Dassault

Quelque 47 milliards d'euros ont été alloués aux programmes d'investissements d'avenir (PIA) et le Premier ministre a récemment annoncé une dotation de 10 milliards d'euros supplémentaires. Le rapport de France Stratégie, publié hier, confirme la pertinence des priorités stratégiques retenues dans le cadre des PIA. Mais les nouvelles grandes régions, animatrices de pôles de compétitivité, jouent-elles effectivement tout leur rôle dans leur mise en place ? Comment les PIA s'articulent-ils, au niveau européen, avec le « plan Juncker » ?

Consulter

Question orale du 16/02/2016 : Politique de l'emploi

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Olivier Dassault

Je regrette, monsieur le Premier ministre, que la véritable exception à la française ne soit que nos 700 000 chômeurs de plus depuis l’élection présidentielle, au moment où les États-Unis renouent avec le plein emploi.Rappelez-vous, monsieur le Premier ministre, que notre avenir, l’artisan de notre destin, c’est l’entreprise !

Consulter

Question orale du 16/02/2016 : Politique de l'emploi

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Olivier Dassault

Je vous propose donc de cesser cette lutte contre l’emploi et de faire comme nos voisins : combattre le chômage ! Vous parlez de flexibilité à l’embauche pour les entreprises ; or, taxes et charges continuent de proliférer !Libérez la capacité d’entreprendre en diminuant les impôts sur le travail et sur le capital au lieu de promettre un chèque de 2 000 euros aux entreprises pour les inciter à embaucher. Plutôt que de donner, arrêtez de prendre !Quand on parle d’embauche à un artisan, il répond : « C’est trop risqué ! », parce qu’il a vécu une séparation difficile ! Si vous facilitez cette séparation, alors vous faciliterez les embauches ! ...

Consulter

Question orale du 16/02/2016 : Politique de l'emploi

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Olivier Dassault

En amour comme en politique, tout est une question de confiance et, il faut l’avouer, elle n’est pas au beau fixe dans le couple État-entreprise, les règles imposées par l’un décourageant l’investissement de l’autre ! Ce sera un mariage voué à l’échec, une séparation programmée, un divorce pour faute grave si l’État ne fait pas l’effort de renouer avec la compétitivité.

Consulter

Question orale du 16/02/2016 : Politique de l'emploi

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Olivier Dassault

Ma question s’adresse à M. le Premier ministre. La semaine dernière, alors qu’il tentait de justifier son remaniement ministériel, le Président de la République a soutenu l’idée d’une « flexisécurité à la française » pour vaincre le chômage.Si je me réjouis que cette notion ait enfin convaincu votre majorité, permettez-moi de soulever quelques inquiétudes sur cette terminologie de « à la française ». La France est si célèbre pour ses 35 heures, pour sa taxe à 75 %…

Consulter

Question orale du 20/10/2015 : Politique fiscale

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Olivier Dassault

baisser les dépenses sans modération, c’est possible : d’autres l’ont fait avant vous, ici en France mais aussi ailleurs chez nos voisins européens. Alors, pourquoi pas vous ?

Consulter

Question orale du 20/10/2015 : Politique fiscale

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Olivier Dassault

Grâce à vous, docteur, nous sommes devenus champion du monde, mais en impôts de toutes natures. Savez-vous qu’à partir de 2016, il y aura autant de taxes que de jours dans l’année ?Alors, monsieur le Premier ministre, surprenez-nous ! Vous qui avez su faire preuve d’une imagination prolifique en termes d’imposition, n’hésitez pas à mettre votre talent au service de tous les Français en faisant preuve d’équité et d’efficacité dans le domaine économique. Baisser les impôts sans discrimination,

Consulter

Question orale du 20/10/2015 : Politique fiscale

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Olivier Dassault

Ils ont déjà payé 20 milliards d’impôts supplémentaires depuis 2012 ! Ce ne sont plus simplement des haut-le-coeur que vous provoquez, mais de l’allergie, oui, de l’allergie fiscale !

Consulter