Tous les résultats

Affiner par date : entre juin 2012 et mars 2021

S'abonner aux résultats
de cette recherche

Email
par email
Flux rss
par RSS

Rechercher par législature

Affiner la recherche

Filtrer par type de résultat

Filtrer par député

Filtrer par mot-clé

Résultats 1 à 20 sur 491 triés par date — trier par pertinence

Commission des affaires sociales - Intervention le 15/02/2017

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Denis Jacquat, rapporteur de la mission d'évaluation

Denis Jacquat MM. Liebgott, Costes et Perrut sont maires. Leurs questions m'ont fait penser aux remarques que nous avons entendues en audition sur le caractère parfois très succinct des certificats médicaux. En tant que médecin, je sais qu'il est extrêmement difficile de rédiger un certificat s'agissant de patients et de situations que l'on peut ne pas bien connaître. La judiciarisation à l'oeuvre explique que les certificats médicaux soient de plus en plus concis ; avec le temps, ils tendront sans doute à l'être encore davantage.

Consulter

Commission des affaires sociales - Intervention le 15/02/2017

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Denis Jacquat, rapporteur de la mission d'évaluation

Denis Jacquat Madame la présidente, monsieur le co-rapporteur, mes chers collègues, comme vous le savez, le bureau de notre commission a décidé, en décembre dernier, sur le fondement de l'article 145-7, alinéa 3, du Règlement, de créer une mission d'évaluation de la loi du 27 septembre 2013 modifiant certaines dispositions issues de la loi du 5 juillet 2011 relative aux droits et à la protection des personnes faisant l'objet de soins psychiatriques et aux modalités de leur prise en charge. Un peu plus de trois ans après leur adoption, il était en effet nécessaire d'évaluer l'application des différentes mesures que comportait la loi du 27 septembre 2013.Je vous rappelle que, ...

Consulter

Commission des affaires sociales - Intervention le 15/02/2017

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Denis Jacquat

Madame la présidente, je tiens d'abord à adresser mes félicitations au rapporteur et au président de la mission d'information, car le syndrome d'épuisement professionnel est un sujet extrêmement complexe.Je suis tout à fait d'accord sur ce qui est écrit à propos des risques d'une « psychologisation » de toute souffrance. Nous sommes bien en présence d'un syndrome, et non d'une maladie. Par ailleurs, pour vaincre le burn out, il faut mettre en place une politique de prévention. On ne sort pas du cadre de la santé au travail.Je vous aurais volontiers interrogé sur les propositions n° 6, n° 18 et n° 22, mais le temps qui m'est imparti ne me le permet pas. Je ...

Consulter

Commission des affaires sociales - Intervention le 01/02/2017

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Denis Jacquat, président de la mission d'information

Denis Jacquat Madame la rapporteure, je vous remercie d'avoir présenté en détail les conclusions de la mission d'information. Je vous remercie également pour l'ensemble du travail que nous avons réalisé ensemble, et ce, en parfaite intelligence puisque nous étions l'un et l'autre entièrement convaincus de l'utilité de la prévention spécialisée.La mission d'information sur l'avenir de la prévention spécialisée a réalisé une quinzaine d'auditions, qui nous ont permis d'entendre M. Patrick Kanner, ministre de la ville, de la jeunesse et des sports, les administrations centrales concernées, les grandes fédérations têtes de réseaux, ainsi que de très nombreuses ...

Consulter

Commission des affaires sociales - Intervention le 01/02/2017

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Denis Jacquat, président de la mission d'information

Denis Jacquat Mme la rapporteure a été extrêmement modeste puisqu'elle n'a pas indiqué que la mission avait adopté ce rapport à l'unanimité. Je tiens également à souligner l'excellent esprit qui a présidé à nos travaux, notre objectif étant que la prévention spécialisée, si utile dans notre pays, soit défendue au plus haut niveau et, si possible, inscrite dans le marbre.

Consulter

Commission des affaires sociales - Intervention le 23/11/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Denis Jacquat

Je ne suis pas un excité. Mais qui est ce con ? (Vives protestations des députés du groupe Socialiste, écologiste et républicain.)

Consulter

Commission des affaires sociales - Intervention le 23/11/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Denis Jacquat

Madame la présidente, s'il vous plaît, au nom de la modération…

Consulter

Commission des affaires sociales - Intervention le 16/11/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Denis Jacquat

À l'occasion de l'examen du projet de loi de financement de la sécurité sociale, il y a quelques jours, nous avons déjà eu l'occasion de peser le pour et le contre de ces mesures contre la désertification médicale.La coercition ne marche pas. Elle peut seulement conduire à la diminution du nombre d'étudiants souhaitant se diriger vers la médecine. Au sein des étudiants en médecine eux-mêmes, de moins en moins choisissent l'orientation de la médecine générale. Notre collègue Jean-Pierre Door a fait état des propositions que notre groupe avait formulées pour remédier à ces problèmes. Elles furent refusées. Je regrette ce temps perdu.Nous sommes attachés ...

Consulter

Commission élargie : finances - affaires sociales - Intervention le 09/11/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Denis Jacquat

On a le droit de râler ! Quant à la SNCF, c'est le plus grave scandale !

Consulter

Commission élargie : finances - affaires sociales - Intervention le 09/11/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Denis Jacquat

Le programme 157 « Handicap et dépendance » vise à permettre aux personnes handicapées et aux personnes âgées en perte d'autonomie de choisir librement leur mode de vie en leur facilitant l'accès au droit commun et en leur offrant des dispositifs adaptés à leurs besoins. À ce propos, je veux faire état de quelques voeux des personnes concernées et de leurs familles : tout d'abord que la scolarisation des élèves et étudiants handicapés ne soit plus un parcours du combattant ; ensuite, que ces élèves et étudiants handicapés bénéficient, dès la première seconde de cours, de leurs auxiliaires de vie scolaire. Il ne devrait plus y avoir de temps de ...

Consulter

Commission élargie : finances - affaires sociales - Intervention le 07/11/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Denis Jacquat

En santé publique, le maître mot est la prévention, or, une fois de plus, la politique de prévention est toujours aussi peu percutante.Les maladies liées au vieillissement, et notamment les maladies neuro-dégénératives, ne font l'objet d'aucune véritable politique de prévention. C'est également le cas en ce qui concerne les addictions, et l'on peut se demander pourquoi les conclusions du rapport rendu par Jean-Louis Touraine et moi-même sur le tabagisme, conclusions pourtant adoptées à l'unanimité, ne sont mises en oeuvre qu'au compte-gouttes et pourquoi la loi Evin et le décret Bertrand ne sont pas appliqués plus fermement.Le taux de couverture vaccinale ...

Consulter

Commission des affaires sociales - Intervention le 19/10/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Denis Jacquat

Le diagnostic posé par Mme Le Houerou est parfait, mais M. Sebaoun a bien détaillé les raisons pour lesquelles le traitement qu'elle proposait ne pouvait fonctionner.Arnaud Robinet a par ailleurs rappelé que la liberté d'installation était un principe fondateur de notre médecine, et le remettre en cause dans le contexte actuel aboutirait à réduire le nombre de candidats aux études de médecine, et donc de médecins.L'une des solutions qui fonctionnent actuellement est la création de maisons de santé pluridisciplinaires, que ce soit en milieu urbain, périurbain ou rural. C'est une des pistes à suivre pour vaincre les déserts médicaux. Par ailleurs, il s'agit ...

Consulter

Commission des affaires sociales - Intervention le 19/10/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Denis Jacquat

Madame la rapporteure, on a compris votre réponse lorsque l'on connaît les positions de Mme la ministre sur les secteurs 1 et 2. Cependant, on traite là d'un cas particulier, celui de la femme médecin et de son congé maternité, et il n'y a pas deux catégories sur ce point. Quant au critère de modération des dépassements d'honoraires, son appréciation est très subjective.

Consulter

Commission des affaires sociales - Intervention le 19/10/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Denis Jacquat

Je soutiens totalement l'amendement de M. Accoyer, car il n'existe pas deux types de femmes médecins, mais un seul. Que les tarifs soient opposables ou non ne doit pas entrer en ligne de compte pour l'assurance maternité. Toutes les femmes médecins partant en congé maternité doivent bénéficier du même traitement.

Consulter

Commission des affaires sociales - Intervention le 19/10/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Denis Jacquat

Je suis tout à fait d'accord avec ces amendements. Mais qui paie, à la fin ? Les parents, la sécurité sociale, les mutuelles ?

Consulter

Commission des affaires sociales - Intervention le 19/10/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Denis Jacquat

Je partage tout à fait l'opinion de Mme Carrillon-Couvreur : il faut aller plus loin et plus vite.

Consulter

Commission des affaires sociales - Intervention le 19/10/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Denis Jacquat

Je n'aime guère le mot « échantillon » appliqué à des enfants !

Consulter