Tous les résultats

Affiner par date : entre juin 2012 et janvier 2021

S'abonner aux résultats
de cette recherche

Email
par email
Flux rss
par RSS

Rechercher par législature

Affiner la recherche

Filtrer par type de résultat

Filtrer par député

Filtrer par mot-clé

Résultats 1 à 20 sur 779 triés par date — trier par pertinence

Question orale du 29/11/2016 : Avenir de l'université paris-saclay

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Carlos Da Silva

Monsieur le secrétaire d’État en charge de l’enseignement supérieur et de la recherche, permettez-moi de relayer auprès de vous les inquiétudes exprimées par nos concitoyens au sujet de l’université Paris-Saclay, que vous connaissez bien. Le 29 avril dernier, le projet n’a pas convaincu le jury Initiatives d’excellence – IDEX –, qui lui a donné dix-huit mois supplémentaires pour prouver la volonté d’engagement des établissements dans cette nouvelle université.Il faut rappeler que Paris-Saclay est née de l’idée ambitieuse de faire converger universités, grandes écoles et pôles de recherche au sein d’une même communauté universitaire, de ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 01/03/2016 : Lutte contre le crime organisé le terrorisme et leur financement

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Carlos Da Silva

Madame la présidente, monsieur le garde des sceaux, monsieur le ministre des finances, madame et monsieur les rapporteurs, mes chers collègues, « le combat contre le terrorisme se mène inlassablement, avec les armes de la République ». Cette phrase prononcée par le ministre de l’intérieur, nous devons l’avoir en tête durant l’ensemble de l’examen de ce projet de loi.Depuis 2012, le Président de la République et les gouvernements successifs ont considérablement renforcé notre arsenal de défense face à la menace insidieuse que peut être le terrorisme. Ils ont créé des postes dans la police, la justice et la gendarmerie. Ils ont fait voter les lois du ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 16/02/2016 : Prorogation de l'état d'urgence

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Carlos Da Silva

Madame la présidente, monsieur le ministre, monsieur le rapporteur, mes chers collègues, nous avons parfois entendu dans cet hémicycle et sur certains plateaux de télévision que la prorogation de l’état d’urgence pourrait instaurer un régime d’exception menaçant tout à la fois nos libertés individuelles, le droit à la vie privée et familiale, le droit d’aller et venir, les libertés d’expression et de manifestation, et qu’elle nous exposerait à l’arbitraire des forces de sécurité. Nous avons aussi entendu que l’état d’urgence était inefficace, inutile, inadapté ou, pour être plus exact, superfétatoire.Tout d’abord, je me félicite que ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 19/11/2015 : Prorogation de l'état d'urgence

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Carlos Da Silva

Monsieur le président, monsieur le Premier ministre, monsieur le secrétaire d’État, monsieur le rapporteur, mes chers collègues, le 5 septembre 1870, Victor Hugo, rentrant à Paris après dix-neuf ans d’absence, déclarait : « Sauver Paris, c’est plus que sauver la France, c’est sauver le monde.« Paris est le centre même de l’humanité. Paris est la ville sacrée.« Qui attaque Paris attaque en masse tout le genre humain.« Paris est la capitale de la civilisation, qui n’est ni un royaume, ni un empire, et qui est le genre humain tout entier dans son passé et dans son avenir. »C’est pour cela que les attaques ignobles de vendredi dernier ont, au-delà ...

Consulter

Question orale du 15/07/2015 : Violences sexistes dans les transports en commun

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Carlos Da Silva

Le Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes vous a remis son avis sur le harcèlement sexiste et les violences sexuelles dans les transports en commun. Le constat est effarant : 100 % des usagères des transports ont, un jour ou l’autre, été victimes de ces comportements abjects.Alors que deux tiers des usagers des transports publics sont des voyageuses, deux tiers des victimes d’injures sont aussi des femmes. Dans plus de 50 % des cas, la première agression survient même avant l’âge de 18 ans. Mains baladeuses, regards libidineux, propos sexistes et humiliants : ce n’est pas banal, c’est du harcèlement. Qui ira dire aux Franciliennes qui ...

Consulter

Question orale du 15/07/2015 : Violences sexistes dans les transports en commun

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Carlos Da Silva

Ma question s’adresse à madame la secrétaire d’État chargée des droits des femmes.« Quelle idée de mettre une jupe aussi courte ! »« Elle l’a bien cherché ! »« Il lui a seulement mis la main aux fesses ! »« Elle n’avait qu’à dire non ! »« Être sifflée, c’est plutôt sympa ! »Madame la secrétaire d’État, quand cesserons-nous d’entendre de telles imbécillités pour justifier les agressions dont les femmes sont victimes dans l’espace public, encore aujourd’hui, en 2015 ?

Consulter

Intervention en hémicycle le 02/07/2015 : Nouvelle organisation territoriale de la république

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Carlos Da Silva

Ce n’est pas le malheur, monsieur Devedjian… Ce débat sur la métropole du Grand Paris et ceux qui y siégeront date de la loi MAPTAM. On ne peut pas, à l’occasion de chaque discussion générale, et sur chaque article, hurler que cette collectivité sera handicapée par son nombre d’élus, moquer, comme vous l’avez fait vous-même, monsieur Devedjian, le fait que ce nombre serait supérieur à celui des conseillers de la région, et s’en prendre à un amendement de bon sens, dont les dispositions – transitoires, M. Caresche l’a rappelé – visent à concilier l’exigence de représenter l’ensemble des territoires de la métropole, y compris ceux de la ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 02/07/2015 : Nouvelle organisation territoriale de la république

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Carlos Da Silva

On le fait sur l’ensemble du territoire mais parce que c’est M. Doucet, parce qu’il est concerné, il ne faudrait pas travailler ainsi. Cet argument n’est pas recevable, monsieur Ollier.

Consulter

Intervention en hémicycle le 02/07/2015 : Nouvelle organisation territoriale de la république

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Carlos Da Silva

L’intervention de M. Ollier me stupéfie car, depuis tout à l’heure, il a défendu avec un certain nombre de ses collègues de l’opposition, une série d’amendements spécifiques à la métropole du Grand Paris. Nous le savons, cet article n’a pas été réservé pour rien, nous tissons une forme de dentelle autour de la région Île-de-France, et nous l’assumons collectivement. Pourquoi ? Parce que c’est un territoire particulier, parce que c’est la région Île-de-France, parce qu’elle a une histoire particulière.Vous le faites vous-même : vous l’avez fait pour les syndicats, les réseaux de chaleur, pour Verrières-le-Buisson…

Consulter

Intervention en hémicycle le 02/07/2015 : Nouvelle organisation territoriale de la république

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Carlos Da Silva

Je vais apporter mon soutien à l’amendement de mon collègue Bridey car il est de bon sens et n’est, pour le coup, pas de la même veine que les autres amendements. Cette notion de taille critique est en effet importante. Ainsi les futures intercommunalités bénéficieront-elles d’un effet de levier pour développer des offices publics de l’habitat qui en ont besoin.Ce seuil de 5 000 logement est le seuil pertinent.

Consulter

Intervention en hémicycle le 02/07/2015 : Nouvelle organisation territoriale de la république

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Carlos Da Silva

…que nos concitoyennes et nos concitoyens, lorsqu’ils élisent leurs élus locaux, ignorent qu’ils élisent aussi les personnes destinées à présider des syndicats de cette importance, dans la plus grande opacité et avec un contrôle démocratique proche de zéro, et que cela pose un problème démocratique.De même, il se pose un problème lorsque nous nous révélons incapables de faire en Île-de-France ce que nous avons réussi à faire sur tout le reste du territoire national. Serions-nous moins intelligents, moins capables ? Je ne le crois pas.Je vais me rendre à l’avis de la ministre et du rapporteur en retirant mon amendement. Mais je vous le dis, mes ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 02/07/2015 : Nouvelle organisation territoriale de la république

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Carlos Da Silva

Je tiens d’abord à répondre à mon collègue. Effectivement, le budget d’investissement et de fonctionnement du SIGEIF est bien ce qu’il affirme, mais si on inclut la perception de la TCIE, il correspond au montant que j’ai cité.Je ne voulais citer personne, par respect pour toutes celles et ceux qui siègent ici. Mais je maintiens, mon cher collègue qui présidez ce syndicat intercommunal depuis trente et un ans,…

Consulter

Intervention en hémicycle le 02/07/2015 : Nouvelle organisation territoriale de la république

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Carlos Da Silva

…d’efficacité, de démocratie ; que nos concitoyens sachent qui ils élisent et pour quoi faire. Toutes ces compétences doivent être exercées par la future métropole. J’ai peu d’espoir que cet amendement soit adopté, madame la ministre,…

Consulter

Intervention en hémicycle le 02/07/2015 : Nouvelle organisation territoriale de la république

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Carlos Da Silva

…du Syndicat interdépartemental pour l’assainissement de l’agglomération parisienne, le SIAAP – 1,3 milliard d’euros de budget, et seulement quinze ans de présidence assurée de façon continue par le même élu –, du SYCTOM, le syndicat intercommunal de traitement des ordures ménagères… N’en jetons plus ! L’idéal, madame la ministre, mes chers collègues, serait d’aller vers davantage de transparence,…

Consulter

Intervention en hémicycle le 02/07/2015 : Nouvelle organisation territoriale de la république

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Carlos Da Silva

Le SEDIF, le syndicat des eaux d’Île-de-France, est dans une situation comparable : un budget 557 millions d’euros, une délégation de service public obtenue à la même époque, un même élu qui le préside depuis aussi longtemps. Je pourrais également vous parler du syndicat intercommunal de la périphérie de Paris pour les l’électricité et les réseaux de communication, le SIPPEREC, dont le budget est de 800 millions d’euros,…

Consulter