Tous les résultats

Affiner par date : entre juin 2012 et février 2021

S'abonner aux résultats
de cette recherche

Email
par email
Flux rss
par RSS

Rechercher par législature

Affiner la recherche

Filtrer par type de résultat

Filtrer par député

Filtrer par mot-clé

Résultats 1 à 20 sur 43 triés par date — trier par pertinence

Intervention en hémicycle le 30/06/2016 : Égalité et citoyenneté

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Anne-Christine Lang

Contrairement à ce qui a été dit, l’objectif du dispositif « meilleurs bacheliers » n’était pas de favoriser nécessairement l’accès des élèves les plus défavorisés aux filières sélectives, mais avant toute chose de limiter la compétition entre les lycées. On sait que les classes préparatoires, notamment les plus prestigieuses d’entre elles, ne recrutent que dans un nombre très limité de lycées. Les jeunes qui veulent entrer en classe préparatoire, qu’ils soient ou non issus de milieux défavorisés, se précipitent tous sur les mêmes lycées, pour avoir une chance d’être recrutés en classe préparatoire.Le dispositif de la loi de ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 30/06/2016 : Égalité et citoyenneté

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Anne-Christine Lang

Les PCS figurent dans la « base centrale scolarité » qui concerne les données des élèves du second degré. C’est grâce à ces données qu’ont pu être conduites un certain nombre d’études sur la mixité sociale et scolaire. Je pense à celles de l’École d’économie de Paris, par exemple, qui font vraiment autorité. Ce sont ces mêmes études qui ont inspiré et éclairé les politiques publiques récemment menées au collège et au lycée.Vu l’importance des interventions précoces pour lutter contre les inégalités scolaires et sociales et le déterminisme que nous connaissons malheureusement dans notre pays en la matière, je me félicite de ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 30/06/2016 : Égalité et citoyenneté

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Anne-Christine Lang

L’application informatique « base élèves premier degré » permet la gestion administrative et pédagogique des élèves de la maternelle au CM2 dans toutes les écoles publiques et privées de France pour tout ce qui concerne l’inscription, l’admission ou la répartition des élèves dans les classes par exemple.Actuellement, elle ne comporte aucune donnée liée à la profession et à la catégorie sociale des parents, donc aucune donnée sociale, qui permettrait de connaître la composition sociale des écoles ou de mesurer la mixité sociale. L’absence de telles données me semble particulièrement préjudiciable à la conduite éclairée de politiques ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 29/06/2016 : Égalité et citoyenneté

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Anne-Christine Lang

Dans un souci d’équité entre les étudiants qui travaillent pour financer leurs études et ceux qui n’en ont pas besoin, et qui peuvent donc s’investir dans des activités associatives, cet amendement propose que les compétences, connaissances et aptitudes acquises dans le cadre des activités salariées ou entrepreneuriales des étudiants puissent être valorisées et considérées comme des activités extra-académiques pouvant donner lieu à validation par le système européen d’ECTS, un décret fixant les conditions de validation de ces compétences.

Consulter

Intervention en hémicycle le 12/01/2016 : Débat sur les politiques publiques en faveur de la mixité sociale dans l'éducation nationale

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Anne-Christine Lang

Madame la ministre, chers collègues, la question de la mixité n’est ni un slogan, ni une chimère, ni un totem ni un de ces mots vides de sens dont on aime à parsemer les discours pour se donner bonne conscience. C’est une nécessité et un enjeu majeur de cohésion sociale. Si l’on considère, et c’est le cas de beaucoup d’entre nous, qu’il faut se battre sans relâche, aujourd’hui plus que jamais, pour une société ouverte, tolérante et solidaire, alors convenons ensemble que c’est d’abord à l’école et au collège que doit se faire cet apprentissage de l’altérité, que l’on crée du commun, et refuser tout ce qui s’apparente à de ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 11/06/2015 : Maintien des classes bilangues pour l'apprentissage de l'allemand

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Anne-Christine Lang

Pour toutes ces raisons, le groupe socialiste, républicain et citoyen appellera à voter contre ce texte.

Consulter

Intervention en hémicycle le 11/06/2015 : Maintien des classes bilangues pour l'apprentissage de l'allemand

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Anne-Christine Lang

Au travers cette proposition de résolution sur un sujet qui pourrait sembler anecdotique, c’est toute la philosophie de la droite et sa conception de l’école qui se fait jour. Elle est aux antipodes de notre vison de l’école et de notre conception de l’égalité des chances.

Consulter

Intervention en hémicycle le 11/06/2015 : Maintien des classes bilangues pour l'apprentissage de l'allemand

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Anne-Christine Lang

Car l’éducation, c’est aussi une question de solidarité, d’entraide et de fraternité. Contrairement à ce que la droite voudrait laisser croire, et loin des caricatures, la gauche ne se désintéresse pas des bons élèves. Nous ne refusons ni l’émulation, ni la sélection, ni la diversité des talents, ni l’excellence, et il n’est pas question d’entraver les progrès des meilleurs élèves. Mais nous pensons que la sélection peut se faire à la fin du collège, sans que personne en pâtisse, au contraire.

Consulter

Intervention en hémicycle le 11/06/2015 : Maintien des classes bilangues pour l'apprentissage de l'allemand

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Anne-Christine Lang

La ségrégation abîme le collège et la République. Exclure une partie d’une génération d’élèves finira par poser des problèmes à notre République.Notre réponse, c’est de créer du commun en renforçant la scolarité commune, notamment à travers le socle commun de connaissances et de compétences, et en garantissant à tous une part significative d’enseignement collectif dans des classes hétérogènes ; être ensemble, apprendre de ses pairs, être ouvert à la diversité et à la différence et travailler ensemble.

Consulter

Intervention en hémicycle le 11/06/2015 : Maintien des classes bilangues pour l'apprentissage de l'allemand

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Anne-Christine Lang

Au mot « égalité », elle répond : « égalitarisme et médiocrité ». Et cela n’a aucun sens, car la mixité n’empêchera personne de réussir.Dans le contexte actuel, marqué par de fortes tensions, et alors que des milliers d’adolescents issus de milieux populaires ont un sentiment de relégation et de ségrégation, la question du collège unique est pourtant un enjeu central. C’est bien plus qu’une question de savoirs académiques : il s’agit de créer un bien commun, où l’on travaille et où l’on grandit ensemble, quelle que soit son origine. Il s’agit de créer des références, des valeurs, une culture commune. Le collège, c’est ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 11/06/2015 : Maintien des classes bilangues pour l'apprentissage de l'allemand

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Anne-Christine Lang

La mixité a des effets notables sur la réussite des élèves, car on apprend aussi de ses pairs et de ses voisins de classe. Un environnement mixte et hétérogène favorise la réussite de la très grande majorité des élèves, qui sont ainsi tirés vers le haut. Mais au mot « mixité », la droite répond : « nivellement par le bas ».

Consulter

Intervention en hémicycle le 11/06/2015 : Maintien des classes bilangues pour l'apprentissage de l'allemand

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Anne-Christine Lang

Ce que propose la droite, c’est un retour en arrière, c’est le renoncement à toute avancée en matière de démocratisation. Vous refusez le collège unique parce que, au fond, vous refusez la mixité. Quant à nous, nous la défendons, car nous nous battons pour une école plus juste, pour une école qui serve les intérêts de tous. C’est cela, l’école de l’exigence.

Consulter

Intervention en hémicycle le 11/06/2015 : Maintien des classes bilangues pour l'apprentissage de l'allemand

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Anne-Christine Lang

C’est pourtant ce que vous proposez, et ce que propose un de vos collègues, à travers l’orientation précoce dès la sixième, reprenant ainsi la philosophie de l’apprentissage précoce prônée par Nicolas Sarkozy, qui a pourtant été un échec retentissant. Vous proposez d’orienter précocement vers l’enseignement professionnel la majorité des enfants issus des classes populaires, quand nous proposons de leur donner toutes les chances pour qu’ils choisissent leur orientation.

Consulter

Intervention en hémicycle le 11/06/2015 : Maintien des classes bilangues pour l'apprentissage de l'allemand

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Anne-Christine Lang

Voilà de quoi il s’agit, et voilà au fond les raisons de cette proposition de résolution. Il s’agit surtout de s’assurer que rien ne change. Vous vous battez pour que perdure cette ségrégation, alors que l’objet même de cette réforme est de lutter contre toutes les formes de ségrégation. Vous refusez le collège unique, alors qu’il n’est remis en cause nulle part en Europe. Vous défendez ceux qui ont toujours cherché, depuis quarante ans, grâce à des stratégies diverses, à dévoyer les missions qui ont été assignées au collège par René Haby lui-même, lequel, parce qu’il était d’origine populaire, refusait, dans un souci ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 11/06/2015 : Maintien des classes bilangues pour l'apprentissage de l'allemand

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Anne-Christine Lang

La suppression des classes bilangues de contournement est donc une mesure d’équité.

Consulter