Tous les résultats

Affiner par date : entre juin 2012 et juin 2020

S'abonner aux résultats
de cette recherche

Email
par email
Flux rss
par RSS

Rechercher par législature

Affiner la recherche

Filtrer par type de résultat

Filtrer par député

Filtrer par mot-clé

Résultats 1 à 20 sur 135 triés par date — trier par pertinence

Commission des affaires étrangères - Intervention le 17/01/2017

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Meyer Habib

Monsieur le ministre, nous savons, l'un et l'autre, que nous ne sommes pas d'accord sur certains points, et nous ne le serons toujours pas après mon intervention. Il n'y a pas, d'un côté, le camp de la paix et, de l'autre, le camp de la guerre. Tout le monde veut la paix, mais les façons d'y parvenir peuvent être différentes. En tout état de cause, il serait temps pour nous, Français, de nous demander si nous n'avons pas commis des erreurs. Nous avons eu 250 morts sur notre sol et, comme je l'ai dit tout à l'heure lors des questions au Gouvernement, on n'a qu'un seul mot à la bouche : « Colonisation ».Je peux vous dire, pour avoir parlé avec de nombreux membres de ...

Consulter

Commission des affaires étrangères - Intervention le 11/01/2017

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Meyer Habib

En décembre 2014, avant les attaques contre Charlie Hebdo, l'Hyper Casher et le Bataclan, autrement dit tous ces attentats qui ont coûté la vie, hélas ! à près de 150 personnes, le Conseil européen avait déjà identifié comme un défi stratégique le problème des combattants – que je préfère appeler « terroristes » – de retour dans leur propre pays. Aujourd'hui, il y aurait au moins 700 djihadistes français, et des milliers d'Européens, sur les théâtres de guerre – sans compter les près de 10 000 radicaux identifiés présents sur notre sol et susceptibles de passer à l'acte. Dans un contexte de libre circulation, comment décloisonner les ...

Consulter

Commission des affaires étrangères - Intervention le 05/07/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Meyer Habib

Hélas, le populisme a gagné. Mais les sondages semblent montrer que le sentiment pro-européen s'est renforcé après le tsunami du Brexit. Les deux capitaines, Farage et Johnson, abandonnent le bateau alors qu'il est en train de couler. D'un autre côté, si le Royaume-Uni arrivait à être dans l'Europe sans y être, avec un certain nombre de passe-droits et un mini-paradis fiscal, ce serait très mauvais. Je comprends l'idée qu'il faut laisser du temps aux Britanniques, parce qu'ils sont KO, mais il faut aller assez vite. Il en va de l'avenir de l'Europe.Il y aurait trois millions de signatures pour appeler à un nouveau vote. Qu'en est-il exactement ? Les déçus du ...

Consulter

Commission d'enquête relative aux moyens mis en œuvre par l'État pour lutter contre le terrorisme depuis le 7 janvier - Intervention le 05/07/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Meyer Habib

Y a-t-il quoi que ce soit dans le rapport sur la doctrine d'intervention ? Sur les vingt minutes ? Sur la possibilité de donner à n'importe quel policier arrivant sur les lieux la couverture juridique qui lui permettra de tirer ?

Consulter

Commission d'enquête relative aux moyens mis en œuvre par l'État pour lutter contre le terrorisme depuis le 7 janvier - Intervention le 05/07/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Meyer Habib

Vous avez raison, monsieur le président : je rentre tout juste d'une semaine en circonscription, et je n'ai pas encore lu le rapport. Mais pour m'en tenir aux propositions, que je découvre ce matin, elles sont un peu légères au regard du travail accompli. Je vous le dis en toute amitié et fraternité, et justement parce que, des trois commissions d'enquête auxquelles j'ai participé depuis que je siège dans cette Assemblée, c'est celle-ci qui a oeuvré le plus et de la manière la plus approfondie, sans médiatiser ses travaux.

Consulter

Commission d'enquête relative aux moyens mis en œuvre par l'État pour lutter contre le terrorisme depuis le 7 janvier - Intervention le 05/07/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Meyer Habib

Comme Pierre Lellouche, je note aussi que certaines propositions sont beaucoup plus importantes que d'autres. Il aurait donc été préférable de classer les propositions en grands blocs avant d'entrer dans le détail.Comme Guillaume Larrivé, j'aurais aimé que le rapport revienne davantage sur les mosquées salafistes et leur financement. Le texte ne contient rien non plus sur l'éducation.On pose des rustines partout, mais c'est à la source que nous devons combattre et détruire le djihadisme et le terrorisme mondial. S'il faut intervenir en Irak, en Syrie, au Yémen, faisons-le, et ne laissons pas certains pays avec lesquels nous entretenons des relations, avec lesquels ...

Consulter

Commission d'enquête relative aux moyens mis en œuvre par l'État pour lutter contre le terrorisme depuis le 7 janvier - Intervention le 05/07/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Meyer Habib

J'ai eu moi aussi beaucoup de plaisir à travailler au sein de cette commission, mais, pour être franc, je suis déçu par les propositions du rapport : la montagne accouche d'une demi-souris ! Nous ne sommes pas allés assez loin.Il n'y a rien dans le rapport sur la doctrine d'intervention. Certes, à cet égard, le ministre a anticipé sur nos conclusions, mais en grande partie grâce à nos travaux. Ainsi le délai maximal d'intervention a-t-il été limité à vingt minutes. On sait bien que les doctrines d'intervention sont très défectueuses, que ce soit ici ou aux États-Unis – à Orlando, le délai a été de deux heures et demie ! Il ne me semble pas non plus ...

Consulter

Commission des affaires étrangères - Intervention le 14/06/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Meyer Habib

Cette conférence est une bonne initiative.Mais sommes-nous crédibles, quand, par ailleurs, nous multiplions les couacs avec Israël ? Le 29 janvier, lors de ses voeux au corps diplomatique, Laurent Fabius annonçait qu'en cas d'échec de son initiative, la France reconnaîtrait l'Etat palestinien. Certes, le Président de la République et le Premier ministre sont ensuite revenus sur ces déclarations. Mais ensuite, en avril, il y a eu le vote français en faveur de la résolution de l'Unesco entérinant l'islamisation des sites historiques juifs de Jérusalem. Là aussi, les autorités politiques ont pris leurs distances à l'égard de cette salafication, mais après coup. ...

Consulter

Commission des affaires étrangères - Intervention le 14/06/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Meyer Habib

L'initiative française est une bonne initiative, mais pour parler franchement pouvons-nous être crédibles auprès des Israéliens quand nous multiplions les couacs diplomatiques ? Ainsi, le 29 janvier dernier, Laurent Fabius affirmait que nous reconnaitrions unilatéralement l'État de Palestine en cas d'échec.Pouvons-nous être crédibles quand le 16 avril dernier, la France votait en faveur de la résolution de l'UNESCO qui islamisait le Mont du Temple ?Tout récemment, l'application informatique du registre des Français de l'étranger faisait apparaître la mention « Israël et territoires palestiniens » pour indiquer le lieu de résidence de tous les Français vivant ...

Consulter

Commission d'enquête relative aux moyens mis en œuvre par l'État pour lutter contre le terrorisme depuis le 7 janvier - Intervention le 02/06/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Meyer Habib

Je vous ai bien écouté sur ce point, monsieur le ministre, mais la réponse ne me paraît pas suffisante. Je fais la distinction entre les événements de l'Hyper Cacher – il s'agit d'une prise d'otages, non d'une tuerie de masse, et on dispose d'un peu de temps pour attendre l'arrivée des forces d'intervention – et ceux du 13 novembre. Au Bataclan, et aux terrasses des cafés, c'était un massacre immédiat, qui ne laissait pas une seconde pour appeler BRI, RAID ou GIGN. Chaque minute qui passait entraînait plus de morts. La plupart des victimes ont été touchées dans le premier quart d'heure. Dans pareil cas, il n'y a qu'une seule solution : les ...

Consulter

Commission d'enquête relative aux moyens mis en œuvre par l'État pour lutter contre le terrorisme depuis le 7 janvier - Intervention le 02/06/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Meyer Habib

Les travaux de cette Commission sont en effet conduits dans un esprit non partisan.Vous avez, monsieur le ministre, tenu une réunion le 19 avril à Beauvau et pris l'initiative de réorganiser les services. Lors d'une première audition, vous avez indiqué que vous étiez favorable à un changement de doctrine d'intervention, et vous avez essayé de le mettre en place, en prévoyant en particulier une intervention sur les lieux en vingt minutes maximum. Vingt minutes, cela reste beaucoup. Entre le début des coups de feu au Bataclan et le premier tir de la police, il s'est passé moins de quinze minutes, mais cela a suffi à faire près de cent morts. Ne pourrait-on prévoir ...

Consulter

Commission d'enquête relative aux moyens mis en œuvre par l'État pour lutter contre le terrorisme depuis le 7 janvier - Intervention le 01/06/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Meyer Habib

Je souhaiterais revenir sur le problème des téléphones en prison. Lorsque j'avais interrogé votre prédécesseur sur ce point, elle m'avait indiqué que plus de 20 000 téléphones avaient été saisis en l'espace d'un an, ce qui est colossal. Or il est indispensable que les détenus radicalisés ou condamnés pour terrorisme n'aient pas de téléphone ou, s'ils en ont un, qu'ils soient écoutés. J'ai cru comprendre, du reste, que certains services mettaient des téléphones en circulation pour pouvoir les écouter. Aujourd'hui, des technologies permettent de savoir, pour chaque cellule, si un téléphone s'y trouve et, si tel est le cas, de l'écouter. Bien entendu, il ...

Consulter

Commission d'enquête relative aux moyens mis en œuvre par l'État pour lutter contre le terrorisme depuis le 7 janvier - Intervention le 26/05/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Meyer Habib, président

Meyer Habib Je vous ai interrogé tout à l'heure à propos de l'UOIF, mais je n'ai pas eu de réponse. Les imams de tendance plus modérée, en particulier Hassen Chalghoumi, nous accusent, nous les politiques, d'être responsables non pas du terrorisme, mais du contenu de certains discours – aux effets plus graves à long terme. Les prêches sont-ils compatibles avec la République ? On sait que la direction de l'UOIF ne présente pas de danger direct en termes de menace terroriste. Plus dangereux est sans doute, par contre, l'endoctrinement à long terme qui fait partie de sa stratégie.

Consulter

Commission d'enquête relative aux moyens mis en œuvre par l'État pour lutter contre le terrorisme depuis le 7 janvier - Intervention le 26/05/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Meyer Habib

Amedy Coulibaly est arrêté, trois jours avant les faits, avenue Simon-Bolivar dans le 19e arrondissement de Paris, à soixante mètres de l'école Lucien-de-Hirsch, la plus grande école juive de la capitale, qui se trouve avenue Secrétan. On lui demande son permis, on sait qu'il est fiché S, et il est relâché, deux jours avant qu'il commette un meurtre à Montrouge.

Consulter