Tous les résultats

Affiner par date : entre juin 2012 et juillet 2021

S'abonner aux résultats
de cette recherche

Email
par email
Flux rss
par RSS

Rechercher par législature

Affiner la recherche

Filtrer par type de résultat

Filtrer par député

Filtrer par mot-clé

Résultats 1 à 20 sur 155 triés par date — trier par pertinence

Commission des affaires économiques - Intervention le 22/02/2017

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Claude Mathis

Dans le paragraphe intitulé « Des faiblesses déjà identifiées », vous évoquez l'appréhension des agriculteurs confrontés à des bouleversements comme le Brexit, et à l'incertitude budgétaire qui en découle. Quelles mesures sont, selon vous, susceptibles de rassurer ces derniers et de les faire adhérer aux réformes à venir ?Vous estimez que la PAC est peu lisible et complexe. La réforme issue du traité de Lisbonne a créé une nouvelle géographie des pouvoirs décisionnels de la PAC – elle relève désormais de la codécision. Cette évolution engendre une plus grande flexibilité de la nouvelle PAC, mais également une plus grande complexité ...

Consulter

Commission des affaires économiques - Intervention le 22/02/2017

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Claude Mathis

En novembre dernier, lors de votre présentation de votre avis sur la transition agroécologique, une de vos principales préconisations était de sortir les produits agricoles du champ de l'OMC, la nourriture ne pouvant faire l'objet de spéculation, selon vous. Quels seront les avantages de la sortie de l'OMC pour l'agroécologie ?Vous préconisez de réorienter une part des soutiens de la PAC vers une aide alimentaire pour l'achat de denrées agroécologiques en faveur des foyers à faible revenu. Connaissez-vous la position de nos partenaires sur ce sujet ?Une de vos préconisations dans le domaine de la formation est de faire des lycées agricoles des pôles ...

Consulter

Commission des affaires économiques - Intervention le 21/02/2017

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Claude Mathis

Vous avez bien fait d'insister sur le fait qu'il fallait adapter au mieux le système de formation – initiale, en alternance ou par l'apprentissage – aux défis que doit relever notre industrie.À la suite de la loi relative au travail, à la modernisation du dialogue social et à la sécurisation des parcours professionnels, une expérimentation est menée dans sept régions, depuis le 1er janvier dernier, concernant le report de vingt-cinq à trente ans de l'âge limite d'entrée dans l'apprentissage. Qu'en pensez-vous ?Toujours à titre expérimental et dans deux régions volontaires, la loi prévoit aussi une dérogation aux règles de répartition des ...

Consulter

Commission des affaires économiques - Intervention le 15/02/2017

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Claude Mathis

Le septième conseil stratégique des industries de santé, réuni le 11 avril 2016 autour du Premier ministre, a identifié quatre orientations stratégiques : faciliter l'accès des patients aux innovations ; valoriser la production et développer la recherche clinique ; ouvrir l'accès aux données de santé ; renforcer le dialogue entre l'État et les industriels que vous êtes. L'ensemble a été décliné en quatorze mesures différentes.Depuis ce dernier conseil, quelles dispositions ont été prises par le Gouvernement pour améliorer et renforcer le dialogue entre l'État et les groupes pharmaceutiques ? Quel budget a été consacré en 2016 au développement de ...

Consulter

Commission des affaires économiques - Intervention le 31/01/2017

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Claude Mathis

Monsieur le président de l'ARCEP, en juillet 2016, Orange a été sanctionné par une amende de 27 000 euros et SFR de 380 000 euros pour non-respect de leurs engagements, à savoir couvrir en 2G les centres-bourgs. Avez-vous depuis constaté une amélioration se traduisant par davantage d'efforts de la part de ces deux opérateurs dans le déploiement de la couverture en 2G, donc de ces zones non denses ?Toujours en juillet 2016, 297 centres-bourgs en 2G étaient en attente de la construction d'un pylône pour accueillir les antennes des opérateurs. Selon vous, les efforts fournis par les pouvoirs publics dans ce domaine sont-ils suffisants ? Quel constat dressez-vous ...

Consulter

Commission des affaires économiques - Intervention le 25/01/2017

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Claude Mathis

Pensez-vous que les dispositions contenues dans l'article 16 de la loi ALUR, concernant notamment la location des meublés touristiques, complétées par celles de la loi du 7 octobre 2016 pour une République numérique, suffiront à atteindre l'objectif, fixé par la loi, d'éviter une concurrence déloyale avec les locations traditionnelles ? Quid de la difficulté à conduire des vérifications de ces locations ? De nouvelles pistes ont-elles été explorées ?Pourrait-on envisager de permettre aux assemblées de copropriétaires de soumettre à leur accord préalable toute demande de changement d'usage d'un logement aux fins de louer pour de courtes durées à une ...

Consulter

Commission des affaires économiques - Intervention le 07/12/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Claude Mathis

Merci, chère collègue, pour votre exposé.L'ex-Premier ministre, M. Manuel Valls, avait souligné tout l'intérêt de votre rapport et s'était dit particulièrement sensible à l'idée d'ouverture du secteur aux acteurs du numérique et à leurs méthodes.S'agissant de la nécessité de sensibiliser les décideurs publics et le grand public sur les applications concrètes du spatial, quelles sont vos préoccupations premières ?L'une de vos recommandations consiste en une augmentation ciblée des investissements publics pour renforcer la filière. Dans cette perspective, avez-vous des retours encourageants de la part d'investisseurs prêts à s'engager ? Ont-ils ...

Consulter

Commission des affaires économiques - Intervention le 23/11/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Claude Mathis

En 2015, les Français ont dépensé 65 milliards d'euros sur internet, soit une hausse de 14 % par rapport à 2014. Ce record est dopé par la hausse du volume d'achats effectués directement sur smartphone ou sur tablette – + 39 % en 2015. Dans ce contexte de fort développement, quel regard portez-vous sur la protection des droits de ces cyberconsommateurs ? Quels sont les litiges auxquels les lois existantes n'apportent toujours pas de réponse satisfaisante ?Quel regard portez-vous sur l'ubérisation dans le secteur du tourisme ? Quels sont les pièges à éviter pour les utilisateurs ? Quels sont les dispositifs en vigueur qui les protègent ?

Consulter

Commission des affaires économiques - Intervention le 16/11/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Claude Mathis

À mon tour, je tiens à remercier les intervenants. Il est certain qu'il n'est pas évident d'anticiper les effets liés au changement climatique. Comme l'a indiqué mon collègue alsacien, le changement climatique est pour le moment plutôt bénéfique pour les vignobles alsacien et champenois. Il est plus facile en effet de vendanger au mois de septembre quand il fait encore beau, qu'au mois de novembre quand il gèle et qu'il y a du brouillard.S'achemine-t-on vers une implantation de vignobles plus au nord, ce qui n'est pas pour nous déplaire ? Ce qui est important, c'est la prise de conscience du réchauffement climatique. Il faut pouvoir anticiper dans les ...

Consulter

Commission des affaires économiques - Intervention le 09/11/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Claude Mathis

L'autoconsommation liée à l'autoproduction favorise, à n'en pas douter, le recours à des énergies variées, ainsi que le prévoyait la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte, dont résultent les ordonnances proposées à la ratification.Les producteurs particuliers devraient constater des économies à terme, quoique les coûts d'investissement soient encore très élevés. Les fournisseurs, historiques comme EDF ou nouveaux entrants, seront forcément impactés si l'autoconsommation se développe de manière importante, puisque la demande d'électricité sera moindre. Dès lors, les consommateurs qui n'autoproduisent pas ni ...

Consulter

Commission élargie : finances - affaires économiques - développement durable - affaires étrangères - Intervention le 02/11/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Claude Mathis

Le Gouvernement présente un budget en hausse de 3 milliards d'euros pour l'éducation nationale, l'enseignement supérieur et la recherche, dont une part importante a été réservée pour les écoles, les collèges et les lycées. L'un des objectifs de la réforme des collèges est de renforcer l'acquisition des savoirs fondamentaux des collégiens grâce aux enseignements complémentaires, qui prétendent modifier la façon d'apprendre. Je vous cite : « Il s'agit d'améliorer la façon de transmettre pour les professeurs, et d'apprendre pour les élèves, en donnant aux équipes une marge de manoeuvre de 20 % du temps d'enseignement dans le respect des horaires ...

Consulter

Commission des affaires économiques - Intervention le 19/10/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Claude Mathis

À mon tour, je tiens à remercier nos deux rapporteurs.La loi relative à la consommation permet de pratiquer ce que l'on appelle la délégation d'assurance de son prêt immobilier lors de la première année de ce dernier. Pour ce faire, l'emprunteur peut librement faire jouer la concurrence et choisir une compagnie d'assurances lui offrant des garanties au minimum équivalentes à celles de la banque qui lui prête les fonds, mais pour un prix qui peut se révéler plus intéressant. Or, selon une récente enquête de la fédération française des sociétés d'assurances, environ 85 % des emprunteurs continueraient à s'assurer dans le même établissement que celui ...

Consulter

Commission des affaires économiques - Intervention le 12/10/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Claude Mathis

M. Bruno Lasserre a indiqué quitter la présidence de l'Autorité de la concurrence avec une grande fierté pour le travail accompli, soulignant : « Nous avons fait bouger les choses et bousculé l'ordre établi, nous avons été un vivier de réformes ». En douze ans, sous sa présidence, les dossiers examinés ont porté sur des champs nouveaux, telles les nouvelles technologies, et l'Autorité française de la concurrence a été la première au monde qui ait enquêté sur les pratiques concurrentielles de Google.Voulez-vous, vous aussi, révolutionner la concurrence ? Quel rôle l'Autorité doit-elle jouer pour soutenir le développement économique ? À quels ...

Consulter

Commission des affaires économiques - Intervention le 05/10/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Claude Mathis

Cher collègue Henri Jibrayel, vous nous avez expliqué toute la complexité du dossier, et cette absence d'avancées. Aujourd'hui, dans quelle mesure pouvons-nous espérer une évolution favorable au plus grand nombre des intéressés ? Où en sommes-nous ?Par ailleurs, même si nous auditionnons le président du groupe, c'est plutôt sa direction des ressources humaines qui gère ce dossier.

Consulter

Commission des affaires économiques - Intervention le 29/06/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Claude Mathis

SFR a vocation à devenir le leader du très haut débit et des contenus. Pour ce faire, le groupe investit massivement dans les infrastructures nécessaires. Il dispose déjà du premier réseau fibré de France, avec 7,7 millions de prises fin 2015, et poursuit l'objectif d'atteindre 22 millions de prises en 2022. Pour atteindre ces objectifs, je suppose que SFR a besoin de moyens financiers, mais aussi de moyens humains. Or comme l'a rappelé Madame Brigitte Allain, M. Patrick Drahi a affirmé le 21 juin dernier que SFR était en sureffectifs, alors qu'à la suite de l'acquisition de SFR par Numericable en novembre 2014, il avait signé un accord de garantie de ...

Consulter

Commission des affaires économiques - Intervention le 28/06/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Claude Mathis

Le 28 avril dernier, vous avez annoncé, Monsieur le secrétaire d'État, cinquante premières mesures de simplification pour l'enseignement supérieur et la recherche, qui visent notamment à alléger les contraintes et faciliter la vie de ceux qui travaillent et étudient. La mesure n° 3 vise à permettre « un accès facilité au statut d'étudiant-entrepreneur ». Vous envisagez de « mettre en place une plateforme de services ouverte à tous les étudiants-entrepreneurs […], qui recenserait l'ensemble des données concernant les entrepreneurs » et de « simplifier la procédure de traitement et de gestion du statut pour répondre à l'augmentation très ...

Consulter

Commission des affaires économiques - Intervention le 22/06/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Claude Mathis

Le 25 mai dernier, lors de la présentation de votre rapport annuel 2015, vous avez estimé que la situation en matière de sûreté nucléaire et de radioprotection était « globalement satisfaisante », tout en précisant qu'une vigilance accrue s'imposait en matière de radioprotection. Vous venez de rappeler ces éléments dans votre propos introductif.Vous avez qualifié d' « inacceptables » les irrégularités découvertes à l'usine Creusot Forge d'Areva. Il s'agit à la fois de défaillances techniques et d'anomalies détectées en interne qui n'ont été déclarées ni à l'ASN ni à l'opérateur qui a reçu les équipements. Greenpeace a demandé récemment ...

Consulter

Commission des affaires économiques - Intervention le 21/06/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Claude Mathis

La promulgation de la loi Macron a marqué une étape important dans l'évolution du droit de la concurrence. Elle a visé à accorder à l'Autorité de la concurrence de nouvelles fonctions de régulation et à améliorer son efficacité procédurale. Ces objectifs ont-ils été remplis ? Fallait-il réellement accroître les pouvoirs d'une autorité déjà puissante ? Ces améliorations procédurales ne se font-elles pas au détriment du droit des entreprises et de la confiance des justiciables dans cette institution, dont l'emprise sur le monde économique grandit à chaque réforme ?

Consulter

Commission des affaires économiques - Intervention le 14/06/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Claude Mathis

Le ministre de l'économie, en déclarant que l'État ne demeurerait pas éternellement au capital d'Orange, a semé le trouble. Ensuite, le Président de la République a exprimé l'avis contraire – « l'État est et restera au capital d'Orange » –, estimant un actionnariat public nécessaire pour l'entreprise mais excluant toute ingérence. La participation de l'État au capital du groupe est-elle toujours un projet de long terme ? Quel avantage tire Orange de la présence comme actionnaire principal d'un État qui n'est ni le meilleur partenaire dans la définition d'une stratégie, ni, étant donné la situation des finances publiques, capable d'injecter ...

Consulter

Commission des affaires économiques - Intervention le 08/06/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Claude Mathis

Alain Suguenot m'a en partie coupé l'herbe sous le pied... Cela fait longtemps que la question du remboursement de la surcharge carburant fait polémique. Selon vous, devrait-elle faire partie des taxes remboursables en cas de vol non effectué ou annulé ?

Consulter