Tous les résultats

Affiner par date : entre juin 2012 et juin 2020

S'abonner aux résultats
de cette recherche

Email
par email
Flux rss
par RSS

Rechercher par législature

Affiner la recherche

Filtrer par type de résultat

Filtrer par député

Filtrer par mot-clé

Résultats 1 à 20 sur 21 triés par date — trier par pertinence

Commission des affaires étrangères - Intervention le 08/06/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Lionnel Luca

Merci madame la présidente, ce rapport a un intérêt car il fait un bilan et ouvre une perspective. Néanmoins, je reste quand même dubitatif sur la notion de diplomatie sportive. Je ne pense pas que ce soit une expression idoine, car c'est réduire le sens même de la diplomatie. Il y a une diplomatie et puis il y des relations et des orientations qui sont données. Le terme d'ambassadeur du sport n'a pas non plus de sens. On peut être commissaire, haut-commissaire ou fonctionnaire chargé du sport.Nul ne conteste bien sûr que le sport joue un rôle essentiel sur le plan de la politique intérieure et extérieure, César le disait déjà. Ainsi, il était souvent ...

Consulter

Commission des affaires étrangères - Intervention le 16/12/2015

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Lionnel Luca

Je regrette que cette résolution soit si hétérogène : on peut adhérer à certains points, mais non à d'autres, ce qui me conduira personnellement à m'abstenir. Le texte exonère ainsi la France, comme tout autre État participant à la défense générale de l'Union, d'intégrer ses dépenses militaires au calcul des déficits publics : une mesure de bon sens. Avec les Britanniques – qui ne font pas partie de la zone euro –, nous sommes les seuls à nous battre en première ligne pour la défense des valeurs de l'Union européenne auxquelles nos partenaires n'adhèrent que du bout des lèvres, et avec le minimum de frais. Il est aberrant que la Commission ...

Consulter

Commission des affaires étrangères - Intervention le 20/05/2015

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Lionnel Luca

Je tiens à remercier nos collègues pour la qualité de ce rapport qui a le mérite de fournir une analyse complète et circonstanciée des engagements militaires extérieurs de la France. Je citerai ici les mots de Clémenceau, qui, en 1918, saluait « la France, hier soldat de Dieu, aujourd'hui soldat de l'humanité, sera toujours le soldat de l'idéal. » Notre pays n'est toujours pas sorti aujourd'hui de ce rôle de héros de la démocratie qu'il s'est lui-même attribué, n'hésitant pas à intervenir en réponse à la barbarie et aux crises de civilisation. Mais pouvons-nous êtres si sûrs de nous-mêmes, si arrogants ? C'est une prétention dont nous n'avons plus les ...

Consulter

Commission des affaires étrangères - Intervention le 15/04/2015

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Lionnel Luca

Cinquante-cinq ans après les indépendances, le bilan est accablant. C'est paradoxal, car longtemps nous avons dit que, si l'indépendance algérienne avait été ratée, les indépendances africaines avaient été plutôt réussies. Nous avons effectivement eu après ces indépendances un certain nombre de leaders africains qui avaient du charisme et avec lesquels nous avons maintenu de bonnes relations. Mais tout cela s'est dégradé avec leurs successeurs. Aujourd'hui, nous devons bien constater que les autres pays africains – ceux qui ne sont pas restés sous le parapluie de la France – connaissent généralement une évolution plus favorable. Il faudrait ...

Consulter

Commission des affaires étrangères - Intervention le 18/03/2015

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Lionnel Luca

A vous entendre, l'Orient compliqué est devenu inextricable : retournements d'alliances, régimes insupportables devenus supportés… Ce qui m'interpelle, c'est le rôle de l'ONU. Nous connaissons les limites de ce qui a pu être qualifié de « machin » dans le cadre des relations interétatiques. Mais que fait l'ONU, face à ces organisations qui échappent à la réalité des États ? Y a-t-il une réflexion conduite en son sein ? Le sentiment d'impuissance atteint une telle proportion que c'est comme si étaient annulées toutes les velléités manifestées au sortir de la deuxième guerre mondiale d'organiser la paix dans le monde.

Consulter

Commission des affaires étrangères - Intervention le 03/12/2014

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Lionnel Luca

Monsieur l'ambassadeur, quelle est la politique de la France en Ukraine ?

Consulter

Commission des affaires étrangères - Intervention le 19/02/2014

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Lionnel Luca

Le débat d'aujourd'hui est vain dans la mesure où, depuis l'origine, l'Europe s'est construite sur un mensonge. Il ne s'agit pas de savoir s'il faut que la politisation pseudo-démocratique prenne le pas sur la technocratie puisque, dès le départ, ses artisans ont voulu construire une Europe fédérale, au mieux sans les peuples, au pire contre eux. Ils s'en rendent compte, mais l'Europe continue à avancer. Quand ils ont l'occasion de s'exprimer, ils le font, mais ils ne votent pas comme on avait envie qu'ils votent. Parfois, on les fait même revoter pour être sûr qu'ils répondent bien. Il ne faut pas croire que les peuples sont idiots et qu'on pourra leur imposer ...

Consulter

Commission des affaires étrangères - Intervention le 27/11/2013

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Lionnel Luca

Merci Madame la Présidente pour ce rapport, mais je pense malheureusement qu'il ne s'agira que d'un rapport de plus… Comme l'a rappelé un peu plus tôt notre collègue Pierre Lellouche, l'Europe de la défense est surtout une arlésienne, et une arlésienne qui va malheureusement continuer à bien se porter.L'Europe de la défense n'est qu'un leurre, tout simplement parce que nous sommes bien les seuls à la vouloir et pendant longtemps à nous donner les moyens de la faire. Nos amis européens, depuis la fin de la Seconde guerre mondiale, se sont convaincus que tout ce qui avait un rapport avec la défense, et donc avec la guerre, était un sujet tabou. Ce ...

Consulter

Commission des affaires étrangères - Intervention le 11/06/2013

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Lionnel Luca

Je tiens tout d'abord à souligner en tant que président du groupe d'amitié France-Roumanie de l'Assemblée que notre groupe se porte bien, même s'il est vrai que la question des Roms peut susciter des problèmes. Il s'agit-là d'un point de dissension dans la longue histoire d'amitié entre nos deux pays. C'est une question où l'on crée trop souvent des confusions et qui se pose à l'Europe entière, à l'Italie par exemple. Le gouvernement roumain aussi a une responsabilité dans l'inertie de la situation des Roms, notamment par son manque d'utilisation des fonds alloués par l'Union européenne pour favoriser l'intégration des Roms. Il me semble que l'affichage d'une ...

Consulter

Commission des affaires étrangères - Intervention le 21/05/2013

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Lionnel Luca

Nous ne pouvons que nous réjouir, madame la ministre, de l'action que vous menez au titre de la francophonie. J'ai d'ailleurs été surpris de vous entendre parler d'actions en faveur de la francophonie en France. De telles actions ne relèvent-elles pas plutôt des ministères de l'éducation nationale, de la culture et de la ville ? Je crains que le rayonnement vers l'extérieur de notre langue n'ait à pâtir de cette dispersion que me semble constituer sa défense à l'intérieur. Quels moyens consacrez-vous aux actions intérieures et surtout extérieures ? Dans ce domaine, quelles sont vos relations avec les autres ministères ? Actions culturelles, Alliance française, ...

Consulter

Commission des affaires étrangères - Intervention le 17/04/2013

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Lionnel Luca

C'est un honneur pour nous de vous recevoir, monsieur le Président d'une république amie de la France, membre de l'espace francophone, dont la capitale, Ljubljana, aime à rendre hommage à Napoléon pour avoir reconnu le slovène comme langue officielle, et dont le sol abrite la dépouille de l'un de nos rois.On entend dire que l'extrême libéralisation intervenue dans certains pays au moment du passage à l'économie de marché a aggravé leur situation lors du déclenchement de la crise. Le fait que votre économie ait été moins privatisée que d'autres a-t-il constitué une protection au moment de la crise, ou au contraire une charge supplémentaire ? Considérez-vous ...

Consulter

Commission des affaires européennes - Intervention le 20/02/2013

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Lionnel Luca

En votre qualité de gouverneur de la Banque de France, puis de président de la BCE, vous avez multiplié les arguments en faveur du franc fort puis de l'euro fort. Cette « obsession » de la monnaie forte, même si l'économie était faible, par le maintien de taux élevés, a été souvent contestée ; n'a-t-elle pas été l'une des causes importantes de l'effondrement de pans entiers de certaines économies européennes, dont la nôtre ? La BCE a une autre obsession presque maladive : la lutte contre l'inflation – c'est son péché originel –, au motif que ce serait la meilleure manière de lutter contre le chômage. Alors que la politique menée par les ...

Consulter

Commission des affaires étrangères - Intervention le 13/02/2013

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Lionnel Luca

Madame la vice première ministre, je suis heureux de vous saluer à deux jours de la fête nationale de la Serbie.Quelles sont aujourd'hui vos relations avec la Bosnie-Herzégovine ? Plus généralement, comment vous situez-vous entre votre partenariat stratégique très fort avec la Russie et vos relations avec les États-Unis, ces deux grands États pesant lourd dans les relations internationales et européennes ? Comment percevez-vous l'OTAN, compte tenu du passé douloureux de votre pays ?

Consulter

Commission des affaires étrangères - Intervention le 16/01/2013

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Lionnel Luca

Monsieur le ministre, vous avez dit que la France intervenait pour sauver le Mali du terrorisme. Ne pourriez-vous ajouter qu'elle agit pour sauver les intérêts économiques privés et publics français au Niger, ce qui ne serait d'ailleurs pas illégitime ?Par ailleurs, le gouvernement malien, issu d'un putsch militaire, est-il bien fréquentable ? Les opérations qu'il mène sur le terrain semblent en effet plus dirigées contre sa propre population que contre l'adversaire désigné.Quant à l'Algérie, son silence officiel est tout de même assourdissant. En raison de la longueur de ses frontières – 1 400 kilomètres –, dont la porosité est bien connue, on ne ...

Consulter

Commission des affaires étrangères - Intervention le 12/12/2012

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Lionnel Luca

Le rejet du traité constitutionnel n'a pas empêché que son clone, le traité de Lisbonne, soit soumis à l'approbation des seuls parlements, dont les élus sont souvent en décalage par rapport à l'opinion. De même, lorsque le résultat des référendums a été négatif, on ne les a pas validés mais recommencés, comme en Irlande, jusqu'à ce que le oui l'emporte… Ces aberrations dans la construction européenne ont marqué les opinions.Les peuples, qui souffrent de la crise, s'inquiètent de l'opacité des décisions européennes, avec des technocrates et des lobbies qui remettent en cause les traditions et les modèles nationaux – comme en France notre ...

Consulter

Commission des affaires étrangères - Intervention le 21/11/2012

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Lionnel Luca

Soixante-seize personnes se sont immolées au Tibet en deux ans, dans l'indifférence la plus totale – quand une seule immolation en Tunisie a marqué le départ de la révolution et du « printemps arabe ». Pourquoi le gouvernement et le parti communiste chinois sont-ils ainsi obsédés par seulement six millions de Tibétains qui ne réclament pas l'indépendance, mais seulement une autonomie culturelle pour défendre leur langue et leur civilisation ? Pourquoi le gouvernement fait-il semblant de croire qu'ils sont séparatistes pour les réprimer plus durement ? Pourquoi un si petit peuple obsède-t-il le pouvoir chinois ?

Consulter

Commission des affaires européennes - Intervention le 20/11/2012

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Lionnel Luca

Je m'associe aux propos de Marc Laffineur : même si l'on souhaite toujours que l'Europe soit efficace, la réalité s'impose aux États membres ; il est impossible de leur demander d'accomplir des efforts budgétaires et de faire comme si l'Union européenne pouvait s'en abstenir.Il serait impossible de rayer d'un trait de plume les 650 millions d'euros de crédits d'ITER, avec toutes les conséquences néfastes que cela aurait sur les territoires, notamment en matière d'emploi. Mme la Présidente a sans doute voulu lancer une boutade.Pourriez-vous nous donner quelques précisions sur le dossier Erasmus, à propos duquel, quotidiennement, nous lisons des informations et nous ...

Consulter

Commission des affaires étrangères - Intervention le 24/10/2012

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Lionnel Luca

Je regrette la baisse des crédits de l'environnement, ce n'est pas un bon affichage d'une volonté politique. Le bilan en ce qui concerne les gaz à effet de serre est en baisse au sein de l'Union européenne. On annonce une diminution du nucléaire en France et dans d'autres pays européens. Avec la problématique du gaz de schiste, qui risque aussi de changer la donne, n'avez-vous pas d'inquiétude sur le fait que l'on risque d'avoir des effets contraires à ce qui est recherché ?

Consulter

Commission des affaires européennes - Intervention le 23/10/2012

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Lionnel Luca

Il me semblait qu'une partie de la TTF devait être réservée à l'aide au développement. Dans quelles proportions ?Le Royaume-Uni n'a pas voulu participer au traité budgétaire, il mobilise moins l'attention. Comment sont les rapports lors des rencontres européennes ? On a cru comprendre que M. Cameron ne souhaitait pas voter le budget européen si celui-ci devait être augmenté.J'ai lu, dans un article du Parisien ce matin, que l'Union européenne s'était ouverte à la contrefaçon par le biais d'une décision de la Cour de justice et d'une directive européenne. Dès lors qu'on justifierait de la réalité de certains achats, on pourrait transiter par l'Union ...

Consulter

Commission des affaires européennes - Intervention le 16/10/2012

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Lionnel Luca

Pour ma part, j'approuve sans réserve la proposition de règlement.

Consulter