Tous les résultats

Affiner par date : entre juin 2012 et mai 2020

S'abonner aux résultats
de cette recherche

Email
par email
Flux rss
par RSS

Rechercher par législature

Affiner la recherche

Filtrer par type de résultat

Filtrer par député

Filtrer par mot-clé

Résultats 1 à 20 sur 447 triés par date — trier par pertinence

Commission des affaires étrangères - Intervention le 14/02/2017

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Alain Marsaud

Il me semble problématique, alors que certaines caisses d'allocations familiales, en relation avec vos services, obtiennent des renseignements à leur demande, que d'autres n'en aient rien à faire et continuent à verser des allocations à ces familles. Il faudrait peut-être envisager l'établissement de relations permanentes entre vos services et ces caisses afin d'identifier tous les djihadistes qui perçoivent ces allocations.

Consulter

Commission des affaires étrangères - Intervention le 14/02/2017

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Alain Marsaud

Monsieur Calvar, je tiens d'abord à vous féliciter pour l'action des services de la DGSI sous votre direction. En tant que membre de la commission d'enquête évoquée plus haut, j'ai pu entendre des journalistes et d'autres critiquer l'action de prévention que vous aviez conduite. Pour ma part, j'ai toujours dit que si la lutte contre le terrorisme était une science exacte, on aurait éradiqué tout le monde depuis bien longtemps.Certains d'entre nous ont été alertés par la caisse d'allocations familiales au sujet de l'individu qui est revenu récemment avec ses quatre femmes et ses enfants, via la Turquie et en se faisant passer pour un « repenti ». Est-il exact ...

Consulter

Commission des affaires étrangères - Intervention le 17/01/2017

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Alain Marsaud

Nous ne pouvons pas laisser le taux de l'IS à 28 % ou à 33 %.

Consulter

Commission des affaires étrangères - Intervention le 17/01/2017

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Alain Marsaud

Je me demande parfois si nous ne sommes pas revenus au xve siècle, lorsqu'à Constantinople, les clercs discutaient du sexe des anges pendant que les barbares étaient aux portes de la ville. De fait, personne n'y pense, mais des décisions révolutionnaires sont sur le point d'être prises : M. Trump a annoncé qu'il baisserait le taux de l'impôt sur les sociétés de 39 % à 15 % et Mme May a indiqué qu'elle prendrait une mesure analogue en Grande-Bretagne, en ramenant le taux de cet impôt de 27 % à 12 %. Or, je le rappelle, en France, il est de 33 %. Même s'il devait être ramené à 28 %, comme le propose le candidat Les Républicains, les effets du dumping fiscal ...

Consulter

Commission des affaires étrangères - Intervention le 11/01/2017

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Alain Marsaud

Je vous souhaite moi aussi de réussir, monsieur le ministre, mais je vous le dis tout net, malgré tout votre talent, c'est mission impossible ! Je ne partage pas le sentiment de beaucoup de nos collègues, qui croient encore qu'il y a quelque chose à faire : comme l'a dit M. Lionel Jospin dans un autre domaine, nous avons vraiment tout essayé, hélas ! Tant qu'il y aura sur la planète des malfaisants qui nous en voudront, qui rejetteront notre modèle et ce que nous sommes, tant qu'il y aura l'État islamique – qui prend le pouvoir par la violence, religieuse ou autre –, tant que nous n'aurons pas éliminé totalement ces gens-là, nous subirons la guerre ...

Consulter

Commission des affaires étrangères - Intervention le 23/11/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Alain Marsaud

La diplomatie française, qui, bien que M. Obama ait créé le désordre partout, se caractérise depuis dix ans par une « obamania » délirante, a succombé ces derniers mois à une « clintonmania » tout aussi délirante et à une éclatante « trumpophobie ». C'est à croire que Libération dicte la politique étrangère de la France…Je souhaiterais faire une observation qui touche aux conséquences économiques d'une mesure fiscale qui figurait dans le programme de M. Trump. Qu'on l'aime ou pas – et je suis plutôt, ainsi que plusieurs de mes collègues, de ceux qui l'apprécient –, celui-ci a annoncé qu'il allait abaisser le taux de l'impôt sur ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 27/10/2016 : Projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2017

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Alain Marsaud

Plus encore : vous avez évoqué des problèmes de procédure et des décisions de justice. Sans vous accuser personnellement, monsieur le secrétaire d’État, je pense que la gauche n’aime pas les Français de l’étranger. Elle l’a montré lorsqu’elle a fait sauter la prise en charge de l’éducation et elle le montre à nouveau en voulant les surfiscaliser. Une telle surfiscalisation montre que vous prenez nos compatriotes pour des privilégiés. Vous vous êtes sans doute dit que ce sont les derniers moutons à tondre !

Consulter