Tous les résultats

Affiner par date : entre juin 2012 et mars 2021

S'abonner aux résultats
de cette recherche

Email
par email
Flux rss
par RSS

Rechercher par législature

Affiner la recherche

Filtrer par type de résultat

Filtrer par député

Filtrer par mot-clé

Résultats 1 à 20 sur 609 triés par date — trier par pertinence

Commission du développement durable et de l'aménagement du territoire - Intervention le 22/02/2017

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Sophie Rohfritsch

À mon tour, je remercie le président Chanteguet de la manière exceptionnelle, quant au fond comme sur la forme, dont il a conduit nos débats. Ce fut un plaisir de travailler dans cette commission ; nous le devons aussi aux personnels de l'Assemblée qui ont contribué à nos travaux.Monsieur le président de l'ASN, vous avez récemment mis le doigt sur les 210 irrégularités relevées par Areva dans son usine du Creusot. La sécurité est votre métier principal, mais votre rôle s'étend au conseil ; c'est en tout cas aussi ce que nous attendons de vous ce matin. Eu égard à ces irrégularités avérées, très préoccupantes, que pensez-vous de la formation des ...

Consulter

Commission des affaires économiques - Intervention le 22/02/2017

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Sophie Rohfritsch

Vous soulignez la lourdeur des contraintes qui pèsent sur les agriculteurs et l'importance de leur permettre de tirer de leur activité un revenu décent. L'agroécologie est déjà pratiquée par de nombreux agriculteurs, notamment dans notre région, l'Alsace. Aujourd'hui même, notre quotidien régional rappelle que 7,2 % de nos agriculteurs sont passés au bio, l'ambition étant d'atteindre 10 % en 2020. Or, si la baisse de rendement et l'augmentation des charges, notamment de personnels, qui résultent de cette transition sont, en principe, compensées par l'État et la région, on constate que ces aides ne sont toujours pas versées pour 2015, que les dossiers pour ...

Consulter

Commission des affaires économiques - Intervention le 08/02/2017

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Sophie Rohfritsch

Je remercieégalement l'ensemble des orateurs de cette table ronde qui porte sur un sujet majeur.Pour répondre au responsable de la mobilité électrique d'Enedis au sujet de la puissance nécessaire, je voudrais dire qu'il ne s'agit pas tant de l'énergie qui sera nécessaire quand nous aurons atteint le nombre de véhicules électriques constituant l'objectif que nous nous sommes fixé, que de la puissance qui devra être délivrée à un moment donné, avec les conséquences que cela implique sur le réseau. Je crois que vous avez chiffré le coût de renforcement et d'extension du réseau à près de 6 milliards d'euros d'ici à 2030 : qu'en est-il exactement, et qui ...

Consulter

Commission des affaires économiques - Intervention le 18/01/2017

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Sophie Rohfritsch

Je voudrais revenir quelques instants sur la part que vous comptez consacrer dans le PIA 3 à la transition énergétique. Vous avez annoncé 60 %. Or, vous l'avez vous-même rappelé, la part de 50 % annoncée pour le PIA 2 a été considérablement réduite par des débudgétisations, passant d'une valeur initiale de près de 18 % à un peu moins de 14 %. Afficher l'intention de consacrer une part de 60 % à la transition énergétique dans le PIA 3 est une bonne chose, mais qu'en sera-t-il en réalité ?Ensuite, vous avez été peu bavard sur une industrie très gourmande en capitaux et aujourd'hui stratégique dans le cadre de la transition énergétique : l'industrie ...

Consulter

Question orale du 17/01/2017 : Offre de soins dans le district de strasbourg-ortenau

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Sophie Rohfritsch

Votre réponse me laisse sur ma faim, madame la secrétaire d’État. Vous évoquez la mise en place d’un certain nombre d’équipements en Alsace et dans le reste de la France et autres données quantitatives alors que je vous interrogeais sur la qualité de l’accès aux soins. La loi de modernisation de notre système de santé vient à peine d’entrer en application alors que l’accord que j’évoquais date de 2005. Or, dès cette date, l’ensemble des acteurs locaux avaient établi un diagnostic qu’ils ne cessent, depuis, de rappeler : c’est toute l’offre de soins transfrontalière qui doit être prise en compte. Cela permettrait au passage de ...

Consulter

Question orale du 17/01/2017 : Offre de soins dans le district de strasbourg-ortenau

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Sophie Rohfritsch

Madame la secrétaire d’État, en juin dernier, je vous avais déjà alertée sur les difficultés rencontrées par les patients alsaciens en matière de délais d’accès aux examens d’imagerie médicale. Votre réponse se voulait rassurante ; vous vous étiez engagée à accélérer la mise en oeuvre de la coopération transfrontalière en matière sanitaire.En réalité, la situation n’a pas sensiblement évolué. En effet, l’autorisation préalable des caisses d’assurance maladie compétentes demeure un passage obligé pour accéder aux examens d’imagerie médicale outre-Rhin, et cela – je rappelle votre promesse – malgré l’accord-cadre ...

Consulter

Commission du développement durable et de l'aménagement du territoire - Intervention le 11/01/2017

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Sophie Rohfritsch

La biodiversité est certes notre patrimoine commun, mais ne serait-il pas temps de désétatiser sa protection et sa conservation, ainsi que vos propos semblent le laisser entendre ? Pourquoi en effet ne pas laisser l'initiative aux acteurs locaux – citoyens, associations, agriculteurs et collectivités territoriales –, en leur confiant la mise en oeuvre et la gestion de schémas prescriptifs, qui remplaceraient utilement les dispositifs nationaux, souvent très lourds et illisibles à force de superposition ?Ma proposition s'appuie sur l'exemple du grand hamster d'Alsace. Alors que les injonctions européennes et les décrets ministériels n'étaient pas ...

Consulter

Question orale du 10/01/2017 : Questions sur l 'avenir du nucléaire

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Sophie Rohfritsch

Monsieur le secrétaire d’État, nous savons que la demande en énergie primaire augmentera de 23 % d’ici à 2030, tandis que la demande en électricité dans la consommation d’énergie finale devrait passer de 18 % à l’heure actuelle à 24 % en 2040 Dans le même temps, la production d’électricité décarbonée devra satisfaire 70 % des besoins en 2040, contre 32 % aujourd’hui. Dans ces conditions, comme on l’a déjà dit et redit ce soir, l’énergie nucléaire fait bien évidemment partie des solutions pour que nos entreprises bénéficient d’une électricité décarbonée à des prix compétitifs.À plusieurs conditions cependant : garantir le plus ...

Consulter

Commission du développement durable et de l'aménagement du territoire - Intervention le 14/12/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Sophie Rohfritsch

Si le rapport de M. Claudy Lebreton est effectivement assez innovant, il présente cependant quelques contradictions avec les préconisations de France Stratégie et le rapport de Jean Pisani-Ferry, qui considère qu'il faut continuer à investir dans les métropoles – tout en reconnaissant que, si les métropoles permettent d'augmenter la compétitivité, elles sont également facteur d'inégalités de revenus et concentrent actuellement le plus grand nombre de personnes pauvres en France.Je suis d'accord avec l'idée selon laquelle il faut faire confiance aux territoires mais je considère, pour ma part, que l'on devrait y intégrer les pôles de compétitivité ...

Consulter

Commission du développement durable et de l'aménagement du territoire - Intervention le 30/11/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Sophie Rohfritsch

Dans une bulle idéale, vos exposés seraient parfaitement admis par l'ensemble du monde agricole et du monde politique. Cependant, nous ne sommes pas dans un monde idéal. Avant de considérer que le modèle que vous présentez pourrait être le seul, il faut s'attaquer aux problèmes de fond dont souffrent les agriculteurs, en particulier l'excès de réglementation et la difficulté à peser dans la négociation des prix, dont les distributeurs et les syndicats font leur affaire. C'est à vous de commencer à discuter avec les syndicats agricoles, avec les chambres consulaires. Sans doute les avez-vous contactés, mais je pense que vous ne pesez pas encore suffisamment ...

Consulter

Commission du développement durable et de l'aménagement du territoire - Intervention le 29/11/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Sophie Rohfritsch

De même que mon collègue Jacques Alain Bénisti, j'envie Bordeaux, non seulement parce qu'elle va pouvoir garder son excellent maire (Sourires), mais aussi parce que, malgré l'achèvement imminent de la LGV jusqu'à cette ville, vous vous battez pour y maintenir une desserte aérienne, certes avec une fréquence qui sera peut-être moindre que celle qui existe actuellement – dix vols par jour. Tel n'a pas été le cas pour Strasbourg, dont vous avez lâchement abandonné toute desserte depuis Paris l'année dernière, malgré de nombreux appels du pied et des propositions assez importantes de la part des collectivités territoriales et des chambres de commerce ...

Consulter

Commission du développement durable et de l'aménagement du territoire - Intervention le 16/11/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Sophie Rohfritsch

J'ai trouvé que votre exposé était assez théorique, monsieur le directeur, et aurait pu être celui fait lors de la création de votre fondation. Ne pensez-vous pas qu'il soit temps de cesser de réfléchir de manière cloisonnée et de passer à un mode de raisonnement global ? Si la biodiversité est menacée, c'est en raison du changement climatique, des pratiques agricoles, de l'urbanisation, toutes causes qui s'entrecroisent. Ne pouvez-vous envisager de mener une réflexion plus pragmatique, embrassant l'intégralité des sujets relatifs à la biodiversité ?L'approche sectorielle apparaît aujourd'hui complètement dépassée, surtout quand elle ne prend pas en ...

Consulter

Commission élargie : finances - affaires sociales - Intervention le 09/11/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Sophie Rohfritsch

Les budgets des ESAT sont négociés avec les agences régionales de santé et systématiquement reconduits. Or ces établissements accueillent un public qui, comme le reste de la population, vieillit de mieux en mieux et, pour cette raison, travaille de plus en plus longtemps, mais souvent à mi-temps. Par ailleurs, les jeunes qui y sont employés sont, comme le reste de la jeunesse, moins sensibles que ne le furent leurs aînés à la valeur « travail » et ont de plus grandes difficultés d'adaptation ; ils exigent donc un encadrement particulièrement fin. Se limiter, d'année en année, à reconduire les budgets de ces établissements, c'est ne pas prendre en ...

Consulter

Commission des affaires économiques - Intervention le 02/11/2016

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Sophie Rohfritsch

La résolution aborde presque tous les sujets, mais en omet deux. Tout d'abord, vous vous appuyez, Monsieur le rapporteur, sur les propositions de l'European Milk Board, qui souhaite l'instauration d'un tunnel de prix pour les producteurs. Quelle place pourrait-on faire aux initiatives des consommateurs, comme celle dans laquelle une marque bien connue distribue une brique de lait dont le prix est fixé par le consommateur ? Cette initiative est intéressante car elle implique le consommateur dans un bien qui lui est essentiel ; il conviendrait de l'inclure dans la résolution, afin de ne pas la rendre incompatible avec le mécanisme du tunnel de prix. Ensuite, la ...

Consulter